GLASS MUSEUM – Reykjavik

9 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Nouvel effort discographique pour notre duo belge dont je vous ai déjà plusieurs fois parlé et ce, à travers d’une part une première chronique parue en 2018 mais aussi d’autre part, par le biais de divers encarts parus sur notre page Facebook relatant des sorties des divers singles. Pour rappel nos deux musiciens construisent une étrange alchimie entre jazz, néo-classique et électro-rock donnant ainsi une identité propre à leurs compositions, démarche des plus intéressantes et aussi des plus attractives d’autant plus, qu’elle démontre une belle capacité technique et mélodique ! Sur ce entrons dans le vif du sujet avec tout d’abord le teaser de ce nouvel album paru chez Sdban Records, que je vous laisse découvrir :

Mais bon cela est bien trop court pour pouvoir s’imprégner correctement de la musique que nous proposent nos deux musiciens belges donc, on passe au premier morceau et plus précisément à la page titulaire de l’opus où, l’on retrouve ce beau piano ici accompagné des percussions, le tout joué d’abord en sobriété puis en alternance avec des passages plus enjoués. Pour finalement prouver qu’avec seulement deux instruments on est capable de construire une belle composition, une sorte de vitrine du savoir-faire de nos deux protagonistes :

On poursuit notre voyage à travers l’album avec un travail feutré et sombre où à nouveau, piano et percussions déposent une musique tout d’abord délicate et proche du jazz et du néo-classique puis, les choses s’emballent à travers l’intervention de sonorités électro et l’engouement du piano qui se fait plus présent montrant plus de profondeur. En tout cas voilà encore une magnifique réalisation “Sirocco” où le duo a su mélanger les styles et où, votre serviteur retrouve la créativité d’un certain Steven Wilson au sein de son projet No Man…ce qui est pour moi un véritable exploit !

On passe au clip “Clothing” paru tout récemment aussi bien réussi visuellement que musicalement, montrant une nouvelle fois la capacité déconcertante qu’on nos deux musiciens, de mélanger sonorités classiques et électro au sein d’un morceau où d’abord le piano domine avant de laisser passer devant les sonorités et percussions électro :

Transition néo-classique ensuite avec le clip “Abyss” où, le piano dépose à nouveau du velours sonore (en lien avec le tissu de la vidéo) juste accompagné de quelques nappes de synthés puis avec un dosage subtil, les sonorités électro viennent accompagner l’instrument classique…juste magnifique et magique !

Il s’ensuit une composition en deux parties où, l’on retrouve toujours ce beau piano classique, des percussions et de subtiles programmations offrant à nouveau cette musique instrumentale à la fois aérienne mais aussi rythmée lorsque cela est nécessaire. En tout cas il est indéniable que Martin et Antoine maîtrisent leur sujet aussi bien d’un point de vue technique que créatif, offrant au public comme je l’ai déjà dit une musique personnelle aux frontières du classique et de l’électro, le tout étant joué avec bon goût afin de garder à chaque instant une grande musicalité ! Plus loin l’on découvre toujours cette ouverture au piano comme une sorte de concerto classique, ensuite accompagné d’envolées électro permettant au duo, de justement voyager entre le classique, le jazz et l’électro.

Glass Museum nous propose un très bel album qui démontre une nouvelle fois, que les deux musiciens belges ont conçu leur propre musique mais aussi, qu’ils sont capables d’offrir un concept musical attractif à la fois technique et mélodique sans oublier qu’ils sont aussi capables de mélanger les genres musicaux avec doigté. En un mot un opus parfaitement abouti et forcément réussi à tous les points de vue et donc si j’ai personnellement pris beaucoup de plaisir à le chroniquer, j’espère chers membres et chers lecteurs que vous l’appréciez aussi…il le mérite amplement…les deux musiciens le méritent amplement !

Le duo :
Antoine Flipo (piano, synthés)
Martin Grégoire (batterie et percussions)

L’album:
“Reykjavik”
“Sirocco”
“Clothing”
“Abyss”
“Nimbus Part 1”
“Nimbus Part 2”
“Colophane”
“IOTA”

https://sdbanrecords.bandcamp.com/album/glass-museum-reykjavik

Pays: Be
Sdban Records
Sortie: 2020/04/24

https://www.facebook.com/glassmuseum/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!