JEVTOVIC, Dusan – If you see me

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Retour de cet excellent guitariste avec son cinquième album, un opus manifestement élaboré et enregistré en 2017 où, il perpétue la grande tradition du jazz-rock et de la musique instrumentale rien d’illogique puisque, l’artiste est habitué au label Moonjune Records véritable chaudron de musiciens pointus et chevronnés. Aujourd’hui place à une autoproduction où Dusan Jevtovic supervise tout cependant, il s’associe ici les services d’une vieille connaissance habituée elle-aussi à la maison de production citée plus haut, je voulais parler de Markus Reuter (Stick Men, Tony Levin). Si l’opus a été enregistré en Espagne et mixé en Argentine, il offre dès les premières notes un rendu sonore propre à l’univers du rock-fusion ou du jazz-rock où, improvisations et innovations font bon ménage avec un résultat à la fois instrumental et expérimental. Etriquée et légèrement psychédélique voir bluesy, la musique proposée offre bien sûr comme une sorte de vitrine technique où, chaque instrument sort son épingle du jeu au sein d’un dédale parfois brut de coffrage mais qui, prouve que chaque protagoniste est un clapant musicien !

Attention le Sud et le côté latin ne sont pas loin car ici des exercices de percussions mais aussi des chants africains, donnent une coloration permettant de faire un lien avec le continent africain et le continent sud-américain cependant plus loin, le rock-fusion technique et parfois bourru revient aux avant-postes. Je vous propose l’écoute de la plage titulaire en mode enregistrement Live :

Ce qui nous permet à la fois de voir les protagonistes du jour et d’apprécier leur jeu aux instruments respectifs, le tout offrant un morceau instrumental technique plus mélodique au départ, avec un développé qui se veut crescendo emporté sur la fin par une batterie de plus en plus appuyée et des guitares de plus en plus psychédéliques prouvant bel et bien que l’on est en terres de fusion ! Notons également la présence à la fois des passages plus acoustiques et des passages plus électriques, sans oublier des discrétions soniques à la limite de la distorsion et du larsen qui, prouve bien la volonté d’aller vers l’expérimentation. Plus loin on découvre des moments bien cadencés où, batterie, percussions et basse portent le travail de la ou des guitares qui, s’encanaillent entre le blues et le psychédélisme :

Jusqu’au bout Dusan Jevtovic nous propose sa vision de la fusion-rock avec ici, un recueil ô combien technique fait pour tous les amateurs du genre car cet opus, démontre une très belle capacité artistique pour un résultat hautement expérimental et fusionnel !

L’équipe:
Dusan Jevtovic (guitare)
Markus Reuter (guitare, loops)
Bernat Hernandez (Fretless basse)
Gary Husband (batterie et percussions)
Aleksandar Petrov (tapan, percussions traditionnelles de Macédoine)

L’album:
“Walking seven”
“Babe”
“Blue”
“If you see me”
“Something in between”
“Once ocho”
“Si pooro?”
“Ending”

Pays: SP
Autoproduction
Sortie: 2020/03/20

https://www.facebook.com/dusan.jevtovic.1

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!