MURDER OF MY SWEET, The – Brave tin world

10 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

ʺBrave tin worldʺ est le cinquième album studio des Suédois de The Murder Of My Sweet, réponse suédoise à la vague des groupes métal symphonique batave à chant féminin, genre Within Temptation, Delain ou Nemesea. Daniel Flores (claviers, chœurs et batterie) tient l’affaire depuis 2006 et il peut aussi compter sur la voix délicieuse de la chanteuse Angelica Rylin, par ailleurs dotée par la nature d’un physique à tomber par terre. Pour le reste, on avait auparavant dans le groupe Daniel Palmqvist (guitare), Johan Niemann (basse) et Andreas Lindahl (claviers), qui sont désormais remplacés par Christopher Vetter et Patrik Janson.

Sur ce nouvel album ʺBrave tin worldʺ (un des rares à ne pas avoir sur sa pochette une photo de la ravissante Angelica Rylin), The Murder Of My Sweet poursuit son exploration d’un hard rock symphonique classieux et relativement sobre, comme on avait déjà pu l’entendre sur le précédent album ʺEchoes of the aftermathʺ (2017). Comme je le disais, l’arme maîtresse de ce combo est la chanteuse Angelica Rylin, dont la voix superbement équilibrée entre puissance et suavité apporte une incontestable touche permettant de ne jamais sombrer dans l’exagération. Ni pleurnicharde, ni vulgaire, ni hurlante mais plutôt solide et gracieuse, cette voix fait passer habilement toutes les grosses ficelles du métal symphonique, les sautillements de claviers, la pompe instrumentale ou le romantisme d’occasion qui peuplent habituellement ce genre de musique.

Il en résulte un album armé d’une belle personnalité, qui séduit avec des morceaux comme ʺMy religionʺ, ʺHead of the snakeʺ, ʺReasons to liveʺ, l’obligatoire ballade ʺSafe in the shadowʺ, la musculature satinée de ʺHit the groundʺ ou les ambiances plus subtiles de ʺEveryone winsʺ ou ʺKeeper of the flameʺ. Il règne une atmosphère un rien dramatique, comme la musique d’un film d’action des années 80, ainsi que des références à quelques maîtres des temps anciens comme Rainbow ou Heart.

The Murder Of My Sweet fait glisser le long de notre dos une fine lame de couteau qui fait frissonner. Ce couteau est tenu par la main gantée de soie de cette chanteuse envoûtante qu’est Angelica Rylin. Emotion et grâce sont bel et bien au rendez-vous de ce disque à la fois solide et raffiné.

Le groupe :

Angelica Rylin (chant)
Daniel Flores (claviers, chœurs et batterie)
Christopher Vetter (guitares acoustiques et électriques)
Patrik Janson (basse)

L’album :

ʺTin Soldiersʺ
ʺMy Religionʺ
ʺHead Of The Snakeʺ
ʺReasons To Liveʺ
ʺSafe In The Shadowsʺ
ʺHit The Groundʺ
ʺEveryone Winsʺ
ʺMementoʺ
ʺKeeper Of The Flameʺ
ʺWorth Fighting Forʺ
ʺAlchemy Of Sinsʺ

https://www.facebook.com/tmomsband/

<i>Pays: SE

Frontiers Music

Sortie: 2019/12/06</i>

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!