POSEYDON – Through the Gate of Hatred and Aversion

0 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Sept ans après la sortie de “Masterpiece”, le premier album autoproduit qui avait dévoilé ses talents aux amateurs de Death/Thrash Metal de Belgique et d’ailleurs, Poseydon remet le couvert avec un nouvel opus intitulé “Through The Gate Of Hatred And Aversion”. La nouvelle plaque du souverain de la mer (du Nord) est disponible depuis le 20 octobre 2023, via Necktwister.

Formé à Beveren en 1992, Poseydon est la créature du guitariste Alain De Block. A l’époque, l’ambition du musicien ouest flandrien était de proposer un mélange de Thrash et de Death Metal. Trente et un ans plus tard, l’ambition est, semble-t’il, toujours la même, puisque “Through The Gate Of Hatred And Aversion” est un parfait amalgame des deux genres.

Après une intro qui fait plutôt bien son job, la tension est à son comble pour le démarrage des hostilités. Le riff rapide, presque ‘Black Metal’, qui ouvre « Awakening The Gods » est une invitation au headbanging. Il laisse vite sa place à une démonstration de groove pesant, tout aussi douloureux pour les cervicales. Le chant est gras et puissant, sans être cent pour cent death, ce qui pour nous est un véritable plus. « Contrition », pour suivre nous rappelle que Slayer est l’une des influences principales du groupe. Bien sûr, le titre n’est pas une copie carbone de l’un des ‘hits’ d’Araya & Co. Poseydon y ajoute sa patte personnelle, même si on y trouve des similarités troublantes, comme l’intro guitares/batterie ou les duels de soli courts et incisifs. Tout en demeurant intense, la suite de l’album varie les plaisirs en proposant des brûlots rageurs rehaussés de borborygmes colériques et de riffs mélodiques à géométrie variable. C’est le cas de titres comme « Haunted Souls » ou « Human Suffering » qui présentent la face la plus Death Metal de la plaque. Le groupe y fait preuve d’une maitrise totale de ses instruments et d’un sens aigu de la composition qui fait mouche.

Un cran au dessus de son prédécesseur (NDR : “Masterpiece“, 2016),  “Through The Gate Of Hatred And Aversion” est la meilleure réalisation de Poseydon à ce jour.

L’album :

  1. “Rise Of The Poseydon (intro)” (1’23)
  2. “Awakening The Gods” (3’33)
  3. “Contrition” (3’41)
  4. “Haunted Souls” (4’24)
  5. “Rise Of The Kraken” (3’30)
  6. “Enter The Gates Of Hell” (4’12)
  7. “Human Suffering” (3’03)
  8. “The Power Of Destruction And Decay” (4’18)
  9. “Artificial Intelligence” (4’16)
  10. “The End Is Near” (3’09)
  11. “For All Eternity” (3’37)

Le groupe

  • Tom Lenaerts – Chant
  • Alain De Block – Guitare lead
  • Leander Karageorgos – Guitare
  • Jeroen Bonne – Basse
  • Jeff Boons – Batterie

https://www.facebook.com/godoftheseaandmetal

Pays: BE

Necktwister – NT027 – Distribution :

Sonic Rendezvous (Promotion : Hard Life Promotion)

Sortie: 2023/10/20

Laisser un commentaire

Music In Belgium