PRETTY MAIDS – Undress your madness

9 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Dès les premiers riffs pressants et aériens qui tissent une toile de sons puissants sur le premier titre ʺSerpentineʺ, on reconnaît tout de suite la patte des Pretty Maids, désormais mythique groupe danois ayant porté haut les couleurs du hard rock FM dans son pays et aussi en Europe. Eh oui, les Pretty Maids sont toujours à la lutte, qu’ils n’ont jamais d’ailleurs abandonnée puisque leur carrière commencée en 1982 affiche maintenant 16 albums au compteur, avec un rythme de sortie d’un disque tous les deux à trois ans en moyenne.

L’histoire des Pretty Maids est longue et elle a toujours été écrite par les deux vétérans Ronnie Atkins (chant) et Ken Hammer (guitare). Le groupe a connu des hauts et des bas, avec un début de carrière reconnu grâce aux classiques ʺRed, hot and heavyʺ (1984) et ʺFuture worldʺ (le seul album à réussir une incursion à la 165e place du Billboard américain en 1987). Les années 80 et 90 se passent avec une présence constante du groupe dans les charts allemands, puis le début des années 2000 marque un ralentissement des Pretty Maids, qui finissent par remonter la pente grâce à une signature chez le label Frontiers. Depuis 2010, le combo de Ronnie Atkins et Ken Hammer marque à nouveau des points dans les classements européens et garde un cap musical sympathique avec ses albums ʺPandemoniumʺ (2010), ʺMotherlandʺ (2013), ʺLouder than everʺ (2014), ʺKing makerʺ (2016) et ce nouveau ʺUndress your madnessʺ qui est parvenu à la 131e place de l’Ultratop belge.

Sur cet album, les gens de Pretty Maids poursuivent la revitalisation de leur style. Les deux patrons Atkins et Hammer sont épaulés par René Shades (basse, présent depuis 2011), Allan Sørensen (batterie, tout fraîchement arrivé) et le nouveau venu claviériste Chris Laney, arrivé au moment de la sortie du précédent album. L’équipe est bien soudée et propose ici une série de chansons fraîches, puissantes, portées par un souffle à la fois épique et romantique. Le son de l’album a été confié à la lourde main de Jacob Hansen (Volbeat), qui a bien blindé les sonorités et fait ressortir la force des instruments.

Les compositeurs Ronnie Atkins et Ken Hammer ont encore réalisé de petits exploits en couchant sur la partition une belle majorité de chansons costaudes et altières, dont ʺSerpentineʺ, ʺFiresoul flyʺ, ʺUndress your madnessʺ, ʺRunaway worldʺ, ʺIf you want peace (prepare for war)ʺ, ʺSlavedriverʺ ou ʺBlack thunderʺ représentent un superbe échantillon.

On retrouve ici des Pretty Maids en grande forme, généreux en électricité et en muscles. Savoir ce groupe toujours en bonne condition est une nouvelle qui fait chaud au cœur.

Le groupe :

Ronnie Atkins (chant)
Ken Hammer (guitare)
Rene Shades (basse)
Chris Laney (claviers)
Allan Sørensen (batterie)

L’album :

ʺIntroʺ
ʺSerpentineʺ
ʺFiresoul Flyʺ
ʺUndress Your Madnessʺ
ʺWill You Still Kiss Me (If I See You In Heaven)ʺ
ʺRunaway Worldʺ
ʺIf You Want Peace (Prepare For War)ʺ
ʺSlavedriverʺ
ʺShadowlandsʺ
ʺBlack Thunderʺ
ʺStrength Of A Roseʺ

https://www.facebook.com/prettymaids/

Pays: DA
Frontiers Music
Sortie: 2019/11/08

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!