MÖRGLBL – Brütal Römance

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Quel choix de nom pour un groupe que celui-ci, mais quand on voit qu’un certain Christophe Godin se trouve quelque part dans l’équation, il n’y a pas de quoi être surpris. “Brütal Römance” est déjà le cinquième album du trio instrumental composé dudit Christophe Godin à la guitare -un vrai prodige (mais le qualificatif extra-terrestre conviendrait peut-être mieux)-, Ivan Rougny à la basse, et Aurélien Zoulias à la batterie.

Musicalement, on peut dire que ça ratisse large ; jazz/fusion/country/rock/metal/groove… au sein d’un même morceau à l’instar du titre éponyme (Éponyme n’étant pas le titre de la chanson). Comme je l’avais déjà évoqué lors de ma chronique d’un autre projet du maître, à savoir le deuxième album de GnÔ, Godin est un des rares guitaristes actuels dans ce style qui puisse me sortir de l’ennui profond que j’éprouve à l’écoute d’interminables soli démonstratifs et sans âme.

Son jeu est tout simplement impressionnant, et le second degré qui caractérise le personnage se retrouve dans sa musique et dans ce no limits présent en permanence. Les titres parlent d’eux-mêmes, par exemple “Fidel Gastro”, “Cantal Goyave” (qui fait penser à Steve Vai et Steve Morse à la fois), “Golden Ribs”, “Wig Of Change”, “Glucids In The Sky”

Aucune règle donc, à part celle de nous en mettre plein la figure, et c’est vraiment impressionnant. Les trois musiciens excellent dans leur domaine et on restera scotché, surpris par les tournures et changements d’orientation (style, rythme, et mélodie). Comme quoi on peut ne pas se prendre au sérieux, mais le faire sérieusement, vous suivez ?

Comme avec GnÖ, mais en version instrumentale, il y a ici de quoi satisfaire des auditeurs venant de différents horizons. À découvrir si vous ne connaissez pas encore ce phénomène.

Pays: FR
Free Electric Sound FES4010
Sortie: 2012/03/09

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!