LITTLE HOOK – Little Hook

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Little Hook est le nom du nouveau projet du bluesman liégeois Renaud Lesire. Chanteur, bassiste, harmoniciste et guitariste, Renaud Lesire a foulé toutes les scènes d’Europe et d’ailleurs en compagnie d’artistes Blues internationaux tels que James Harmann, Junior Watson, Candye Cane, Gene Taylor et bien d’autres encore. Avec Little Hook, le multi instrumentiste nous invite à découvrir ses talents de compositeur et propose dix pièces originales d’un Blues Rock se voulant varié, moderne et, surtout, diablement entrainant ! Si Lesire est le leader incontesté de Little Hook, l’album “Little Hook” est loin d’être un projet solitaire. Outre la guitare et le chant du liégeois, on peut également y entendre la batterie virevoltante et les percussion exotiques de Steve Wouters (Last Call), la basse ronflante de Bart Mulders et l’harmonica magique de Big Dave Reniers (NDR : un colosse qui, selon la bio du groupe, a passé dix huit ans à travailler son instrument, en exil chez les Papous de Nouvelle Guinée tout en goutant aux délices du cannibalisme en compagnie d’un sorcier local).

‘Blues’ est sans doute un terme un peu trop générique pour dépeindre parfaitement toute la diversité de la musique de Little Hook. Le quatuor, en effet, semble peu enclin à se fixer des limites. Si les titres “Hillburner” et “Drowning In My Ears”, qui ouvrent joliment la plaque, semblent s’inscrire dans la droite ligne de ce que propose ZZ Top depuis le milieu des années 90, il n’en vas pas de même pour les compositions qui suivent. “Hooked”, par exemple, démarre comme une version hallucinogène du “Roadhouse Blues” des Doors avant de nous embarquer au fil du Mississipi dans un blues endiablé où l’harmonica de Big Dave fait des merveilles. “Movin’ On” et ses (presque) huit minutes d’extase psychédélique, est le titre que nous préférons sur l’album. La suite de l’album est un peu inégale. Des amusant instrumentaux “Weedpicker” et “Back At The Shack” (avec sa mélodie sifflée par Big Dave) au bucolique “Sea”, en passant par l’incongru “Mourir Debout”, chanté en français mais pas vraiment accrocheur, il n’y a guère que l’envoutant “Tell Me Baby” et le robuste “Tomorrow Night” qui parviennent encore à faire vibrer nos âmes de Blues-Rockers.

Un ‘petit crochet’ sympathique partagé entre d’intemporels moments de Rock et de Blues et quelques passages légèrement plus périssables.

L’album (48’06) :

  1. Hillburner (2’37)
  2. Drowning In My Own Tears (3’35)
  3. Hooked (5’15)
  4. Movin’ On (7’46)
  5. Weedpicker (5’17)
  6. Tell Me Baby (3’51)
  7. Mourir Debout (6’18)
  8. Tomorrow Night (4’05)
  9. Bakc At The Shack (4’07)
  10. Sea (5’17)

Le groupe :

  • Renaud Lesire : Guitare et chant
  • Big Dave Reniers : Harmonica, sifflements
  • Bart Mulders : Guitare, basse
  • Steve Wouters : Batterie et percussion

Pays: BE
Naked NP025
Sortie: 2017

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!