FERRYMEN (The) – The Ferrymen

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Cheville ouvrière du méga-groupe Primal Fear, Magnus Karlsson est un artiste prolifique à qui l’on doit notamment les trois premiers albums cultissimes de power métal/melodic rock interprétés par le fabuleux duo (Russel) Allen & (Jorn) Lande. Après cela, il se lance dans un projet solo dénommé Free Fall (aidé au chant par ses potes Russell Allen, Ralf Scheepers, Tony Harnell, Rick Altzi, David Readman, Mark Boals…) qui affiche déjà deux réalisations au compteur («Free Fall» et «Kingdom of Rock»).

Comme si cela ne suffisait pas, voilà que cet infatigable génie fécond nous revient en 2017 avec encore un nouveau projet dénommé The Ferrymen et un album éponyme sorti sous le label Frontiers. Cette nouvelle aventure musicale réunit un trio de virtuoses avec bien sûr Magnus Karlsson, mais aussi l’excellent vocaliste Ronnie Romero (Lords Of Black, Rainbow) et le flamboyant batteur Mike Terrana (Rage, Masterplan, Tarja…).

L’artwork de l’album est somptueux. Il représente le psychopompe, vous savez Charon, ce personnage de la mythologie grecque qui, moyennant un péage, assurait la traversée du Styx aux ombres errantes des défunts… Et pourtant, je vous assure que l’album n’est pas d’un mortel ennui. Bien au contraire.

Comme à sa bonne habitude, l’ami Magnus nous propose 12 titres d’excellente facture (plus une reprise en acoustique sur la version spéciale de l’album). On est en plein dans une musique métal mélodique punchy (certains n’hésitent pas à qualifier ce style de «power progressive metal and hard rock »), magnifiquement servie par la voix aux accents Dio-iens de Romero qui vole littéralement la vedette à ses collègues sur cet opus. Les mélodies sont alertes, véloces (parfois même très rapides dans certains solos) et l’ensemble est un cran plus dur que les albums Allen-Lande évoqués ci-dessus, qui sont des exemples scolaires de mélodies particulièrement bien léchées.

De quoi plaire à tous les amateurs de métal pur jus, avec de temps en temps un petit clin d’œil au heavy, voire au hard rock classique. Les riffs de guitare occupent bien sûr une place de choix dans l’architecture musicale de l’album et l’on reconnaît la frappe percutante de Mike Terrana à la batterie.

Plusieurs extraits de l’album ont déjà été postés sur YouTube, à commencer par «End Of The Road» qui ouvre l’album:

Le label a aussi sorti un extrait audio «Ferryman» :

Et une lyric video pour les amateurs de karaoké avec «Still Standing Up» :

Mention spéciale aussi pour la ballade métal «One Heart».

Un album qui s’imposera sans nul doute comme une référence du genre par la qualité de ses compositions et de sa réalisation. Reste à espérer que nous aurons un jour l’occasion de découvrir ce superbe projet sur une scène belge.

Liste des morceaux :

  1. End of the Road
  2. Ferryman
  3. Fool You All
  4. Still Standing Up
  5. Cry Wolf
  6. One Heart
  7. Darkest Hour
  8. How the Story Ends
  9. Enter Your Dream
  10. Eyes on the Sky
  11. Eternal Night
  12. Welcome to My Show

      Pays: SE
      Frontiers
      Sortie: 2017/06/02

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!