VISIONS OF ATLANTIS – The Deep & The Dark

0 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Nous sommes en 2000 quelque part dans le Land de Styrie en Autriche. Quelques musiciens passionnés par le mythe de l’Atlantide fondent un groupe de power métal symphonique. Le groupe connaît une histoire tumultueuse et dramatique puisque Nicole Bogner, sa chanteuse originale qui avait quitté le groupe en 2005 décède tragiquement en 2012. C’est en décembre 2013 que Thomas Caser prend la décision de virer toute son équipe pour refonder le groupe. C’est alors que Visions of Atlantis va se doter de son effectif actuel, c’est-à-dire Clémentine Delauney (ex-Whyzdom, ex-Serenity, Melted Space, Exit Eden) et Siegfried Samer (Dragony) au chant, ainsi que Werner Fiedler à la guitare, tandis que Thomas Caser récupère aussi ses compagnons de la première heure Chris Kamper aux claviers et Michael Koren à la basse.

Visions of Atlantis va ensuite se produire énormément sur scène, histoire de bien rôder la nouvelle équipe, et sortir un premier EP intitulé Old Routes New Waters.

La patience des fans est à présent récompensée puisque le nouvel album du Visions of Atlantis 3.0 arrivera dans les bacs le 16 février prochain. Ayant eu l’occasion de l’écouter avant sa sortie, je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager cette expérience musicale intense…

Pour en savoir plus sur la manière dont cet album a vu le jour, voici une interview filmée de la chanteuse Clémentine, qui vous apprendra notamment pourquoi la réalisation de ce nouvel album a pris tellement de temps:

Partie 1:

Partie 2:

Mais ce qui fait la valeur d’un album, c’est sa musique. Alors je vous propose de découvrir sans tarder la preview de l’album mise en ligne par le label:

Et le premier vidéoclip avec “Return To Lemuria”:

Le groupe a déclaré que c’est l’album qu’il avait toujours rêvé de faire. C’est un album de métal symphonique pur jus que les Autrichiens ont retravaillé sans cesse pendant 4 ans. De fait, les fans ne seront pas dépaysés puisque tant l’artwork que le titre de l’album restent dans l’univers qui fait le fonds de commerce du groupe depuis toujours.

Musicalement, je suis frappé par la qualité du résultat. La qualité des orchestrations, la beauté et le côté entraînant des mélodies, l’équilibre entre les voix de Clémentine et Siegfried et surtout entre les voix et les instruments. Chaque titre de l’album vous emmène découvrir une facette de l’univers du groupe. La fluidité des compositions, les chœurs symphoniques, le côté par moment cinématique de la mélodie, la narration musicale particulièrement passionnante et le rythme soutenu sans temps mort font que l’album s’écoute de bout en bout avec délectation et sans jamais aucune impression de longueur ou d’ennui. Les voix de Siegfried et Clémentine se complètent à merveille sans jamais se faire de l’ombre l’une à l’autre comme sur l’excellent “Ritual Night”.

Le groupe a gagné en assurance et en maturité. Les riffs de guitare se montrent plus incisifs, blindés de confiance comme sur l’excellent “The Silent Mutiny” ou encore l’intro de “The Grand Illusion”. Les tempos sont majoritairement rapides. Sur “Book Of Nature”, le groupe s’aventure aussi sur des nouveaux territoires avec, en guise d’intro, un enrobage inattendu composé d’éléments orientalisants et une guitare qui me rappelle les sons indus de groupes comme Skeptical Minds alors que la base du morceau est pourtant de conception relativement classique. Mais le groupe se lâche en proposant de temps en temps quelques riffs plus lourds que d’habitude. Autre petit clin d’œil avec l’intro très électro de “Words of War”.

Les fans de ballades se réjouiront dès l’intro de “The Last Home” qui laisse la voix de Clémentine s’exprimer dans la pleine mesure de son talent. Et que dire du sublime morceau qui referme l’album, “Prayer To The Lost”, que Clémentine dédie à sa soeur.

Avec un album d’une telle qualité, il ne va pas être de simple de choisir les titres qui figureront sur la setlist. J’ai déjà hâte d’entendre tout cela sur la scène du Biebob le 15 février prochain.

En conclusion, Visions of Atlantis signe ici sans doute son meilleur album. Un opus qui marquera incontestablement la carrière du groupe qui fait ainsi une entrée magistrale dans la cour des grands.

Chaudement recommandé aux fans de la chanteuse Clémentine Delauney dont le talent vocal trouve ici à s’exprimer dans tous les registres. Sans doute aussi le meilleur album de Siegfried Samer qui monte lui aussi en puissance. Une collection de pépites de métal symphonique qui ont la pureté du diamant !

Liste des morceaux :

  1. The Deep & The Dark
  2. Return To Lemuria
  3. Ritual Night
  4. The Silent Mutiny
  5. Book Of Nature
  6. The Last Home
  7. The Grand Illusion
  8. Dead Reckoning
  9. Words Of War
  10. Prayer To The Lost

      Pays: AT
      Napalm Records
      Sortie: 2018/02/16

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!