PARADOX TWIN (The) – The Importance Of Mr Bedlam

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

C’est par hasard en cherchant des vidéos pour illustrer notre page Facebook, que je tombe sur deux chansons “Planeta” et “Moonblood” issues de cet album produit par un certain John Mitchell (Arena, Frost…), clips que j’ai d’ailleurs déjà déposé sur notre page à l’intention de nos membres et suiveurs. Le son limpide et fluide offrant un rock-progressif attrayant m’ayant interpellé quelque peu, j’ai contacté nos amis anglais qui ont bien voulu m’envoyer l’ensemble des 7 pistes constituant l’album de The Paradox Twin, un projet porté par Danny Sorrell (chant/composition) accompagné de Diane Fox, Leland Freeman et Rob McGregor. Ajoutons encore que John Mitchell apporte ses services au niveau de la production et du jeu de guitare et que Kim Seviour apporte sa contribution au niveau vocal, voilà de quoi faire saliver certains connaisseurs !

Si l’intro est plutôt atmosphérique et oppressante, le premier morceau part rapidement vers un progressif bien charpenté et varié où, une guitare électrique saturée part vers les hauteurs et un travail vocal des chœurs vers l’aérien et l’envoutant. Voilà une première compo multi-facettes et bien progressive avec en sus, une belle production limpide avec en fin de course, un chant clair et précis. S’ensuit la plage titulaire plus cadencée via la batterie avec une guitare aérienne et limpide, offrant un progressif entrainant proche d’un certain Mystery ou de Karibow, pour une musique fluide et très agréable à écouter. On perçoit aussi des sonorités plus avant-gardistes via les synthés, une guitare toujours fluide et un résultat qui approche souvent l’atmosphérique.

On garde toujours cette impression de fluidité et de limpidité dans les sons et donc la production, avec toujours un chant d’une grande pureté et un rock voyageant entre progressif et atmosphérique. J’ai parlé de multi-facettes car on trouve aussi au sein de cet excellent album des passages plus acoustiques ou plus métallliques, avec toujours en toile fond des nappes de synthés qui couvrent tout l’espace sonore. A la fois proche d’un rock américain et d’un rock-progressif plutôt moderne, la musique de Paradox Twin est à tout moment attrayante à l’image d’ailleurs des deux clips déjà disponibles sur la chaine “You tube”, avec un travail remarquable à la guitare et au chant (les choeurs aussi).

Je recommande cet excellent opus progressif à tous ceux qui aiment une production limpide et efficace, à tous ceux qui aiment une grande variabilité au sein d’un même album et à tous ceux qui aiment tout simplement la belle musique. Perso je suis vraiment content d’avoir découvert cet album et ce projet, chapeau à tout l’équipe !

The Paradox Twin “Moonblood”

The Paradox Twin “Planeta”

NB : ci-dessus les deux clips à écouter au plus vite, pour découvrir finalement un progressif quelque peu spatial !

The Paradox Twin Le Facebook

Pays: GB
Whitestar Records
Sortie: 2018/06/29

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!