BLACK MIRRORS – Look Into The Black Mirror

0 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Après la sortie d’un premier EP autoproduit sobrement intitulé «Black Mirrors» en 2014, le jeune groupe belge Black Mirrors attire l’attention des dénicheurs de talent du label Napalm Records qui lui propose un contrat.

Début 2017, Black Mirrors sort «Funky Queen», un EP unanimement salué par la critique et très bien accueilli par le public. Quelques mois plus tard, Marcella Di Troia (chant), Pierre Lateur (guitare), Loïc Videtta (basse) et Paul Moreau (batterie) reviennent à l’avant-plan de l’actualité musicale avec la sortie de leur premier album «Look Into The Black Mirror» (prévue le 31 août 2018).

Pour un premier essai, le résultat est remarquable. Il faut dire que la formation bruxelloise envoie du bois. Dès les premières notes, on est transporté dans un univers musical qui fait en quelque sorte la synthèse entre des artistes aussi variés que Janis Joplin, Jack White, Anouk, Nirvana et Queens Of The Stone Age.

Découvrez l’extrait de la plage titulaire du premier EP «Funky Queen» (également reprise sur l’album):

Le premier clip annonciateur de l’album est intitulé «Günther Kimmich»:

Sûr de son coup, le label a déjà sorti un deuxième clip, «Moonstone», lui aussi extrait de l’album à venir:

Pour achever de nous convaincre (si c’était encore nécessaire), le label vient aussi de sortir une lyrics video, «Burning Warriors»:

Un album très rock fleurtant avec le garage rock, le blues, le stoner rock et l’indie rock, avec un soupçon de psychédélique. Une qualité musicale et une maturité étonnante, qui fait la part belle à des lignes de chant solides et entraînantes. De l’énergie et du talent à revendre. Pas étonnant que les salles se l’arrachent. Il faut dire que la voix rock-blues de Marcella est exceptionnelle. Les compositions sont d’une efficacité qui ferait pâlir d’envie les horlogers suisses et réussissent à fédérer un large public. La section rythmique est très présente, la basse se permettant même quelques belles mises en évidence. Les riffs de guitares sont lourds et vigoureux à la fois. Nos compatriotes sont aussi des virtuoses de la distorsion, comme en témoignent plusieurs titres. Pour finir l’album, les Black Mirrors se paient même le luxe d’un morceau jubilatoire qui se poursuit en session de jamming pour finir par une jolie ballade, le tout sur une durée totale de près de 12 minutes.

Précipitez-vous pour découvrir ce concentré de talent labellisé blanc-bleu belge et devenez adeptes des miroirs noirs en vous laissant séduire par les rythmes envoûtants et la voix remarquable de Marcella.

Un album à très haut potentiel, chaudement recommandé par votre serviteur.

Liste des morceaux:

  1. Shoes For Booze (3:13)
  2. Funky Queen (3:07)
  3. Lay My Burden Down (3:22)
  4. Inner Reality (5:21)
  5. Moonstone (3:39)
  6. Günther Kimmich (3:24)
  7. Cold Midnight Drum (3:01)
  8. Mind Shape (3:11)
  9. Till The Land Wind Blows (3:11)
  10. Burning Warriors (11:46)

Pays: BE
Napalm Records
Sortie: 2018/08/31

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!