SARIS – Beyond The Rainbow

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Après la formation Polis l’imposant label progressif allemand Progressive Promotion Records (Oliver Wenzler) signe ici un nouveau groupe progressif allemand c’est-à-dire Saris, qui fût fondé par Derk Akkermann au milieu des années 80 s’inspirant à la fois du style contemporain du progressif des seventies et d’éléments plus modernes du hard-rock. Côté discographie et après un single en 1983 et un premier album en 1993, le groupe qui a aussi composé trois autres albums (2009, 2014 et 2017) a modifié son style à un moment de sa carrière en y additionnant un chant féminin en plus du chant masculin, amenant ainsi des éléments plus complexes ou plus symphoniques sans oublier un travail important au niveau vocal comme les harmonies…
Ce nouvel opus devrait être l’aboutissement sonore et musical de toute cette évolution, offrant aux fans mais aussi à tous les amoureux de progressif, un véritable condensé de prog-métal, de ballades et de rock-progressif sans oublier des éléments de rock-symphonique voir d’opéra-rock et c’est bel et bien le cas dès la première composition qui offre un rock élaboré frôlant aussi le classic-rock voir un certain heavy-FM nous rappelant les eighties et les années 90. Notons aussi un travail vocal omniprésent au même titre que les synthés, ces derniers apportant une coloration plus moderne me rappelant ici le grand Rick Wakeman, tout cela pour un premier morceau complexe à l’orchestration recherchée avec plus loin l’intervention du chant féminin et de chœurs renforçant le côté symphonique. Afin de mieux vous imprégner de l’atmosphère de cet album, je vous propose l’écoute du Trailer :

Qui à lui-seul résume plutôt bien la démarche artistique et musicale choisie ainsi que, l’importance du travail accompli d’écriture et de composition, une preuve évidente que Derk est en forme ainsi que toute son équipe offrant ici un progressif multiple-pistes. Un résultat qui rappelle à la fois le grand Yes mais aussi un certain Mike Oldfield, vis-à-vis du côté symphonique et mélodique au niveau des synthés et de la guitare, offrant un pont musical avec les décennies précédentes de progressif. N’oublions pas l’importance du chant ou plutôt des voix puisque, ces dernières s’additionnent pour certains passages construisant de très belles harmonies vocales qui, s’accommodent parfaitement avec une orchestration lorgnant souvent vers le classic-rock voir un rock-FM de qualité saupoudré çà et là d’éléments néo-classiques voir symphoniques. Sur ce je vous propose l’écoute d’une autre présentation du disque :

En fait il serait compliqué de tout vous décrire en détails vu la complexité de la musique au sein positif il s’entend bien sûr en effet, Saris au travers de l’inventivité et de l’imagination de son mentor Derk Akkermann propose ici un fabuleux condensé de ce que le progressif sait offrir, aussi bien le côté accessible que le côté technique et élaboré.

Le meilleur moyen de vous faire votre propre opinion est je pense, d’écouter le lien Bandcamp situé ci-dessous où, vous pourrez à loisir écouter chaque composition pour vous rendre compte, du gigantesque travail accompli aussi bien au niveau de l’orchestration que des voix ! Rock-progressif, rock-symphonique, classic-rock et même rock-FM se côtoient ici formant un ensemble très homogène, pour un rendu très mélodique voir fluide qui, plaira à pas mal d’amateurs du genre…à découvrir en écoutant jusqu’au bout…SVP !

https://saris.bandcamp.com/

Pays: DE
Progressive Promotion Records PPRCD084
Sortie: 2020/06/15

https://www.facebook.com/SarisProgRock

https://www.facebook.com/Progressive-Promotion-Records-106620749394991

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!