SAVAGE REPUBLIC – Meteora

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

C’est un groupe particulièrement significatif de la scène post-punk américaine des années 80 qui revient ici, avec cet album ʺMeteoraʺ, huitième d’une discographie au rythme irrégulier. En effet, Savage Republic a prospéré au cœur des années 80 avant de connaître des périodes de sommeil, alternées avec des retours plus ou moins brefs et surtout des changements de personnel qui font qu’aujourd’hui, Savage Republic est un de ces groupes à n’avoir plus aucun membre fondateur dans ses rangs.

D’abord appelé Africa Corps lors de sa formation en 1980 à Los Angeles, Savage Republic prend ce nom juste avant la sortie du premier album ʺTragic figuresʺ en 1982. L’année suivante, le line-up préalablement composé de Bruce Licher (guitare, basse, percussions, chant), Mark Erskine (batterie, percussions, chant), Jackson Del Rey (guitare, chant, percussions, claviers, saz), Jeff Long (basse, chant, guitare) et Robert Loveless (claviers, guitare, mandoline, percussions) se brise et ne laisse plus que Licher et Erskine à la manœuvre.

Greg Grunke (guitare, basse, chant, dulcimer, cümbüs), Thom Fuhrmann (basse, chant, guitare, trombone, claviers) et Ethan Port (guitare, percussions, chant) constituent le complément de l’équipe à partir de 1983. Ainsi constitué, Savage Republic sort les albums ʺCeremonialʺ (1985), ʺJamahiriya democratique et populaire de sauvageʺ (1988) et ʺCustomsʺ (1989), Robert Loveless et Jackson Del Rey ayant eu le temps de revenir, alors que Mark Erskine cède son tabouret de batteur en 1987 à Brad Laner.

Ensuite, c’est 18 années de silence qui s’abattent sur le groupe, ses membres préférant vaquer à d’autres occupations ou projets musicaux. En 2006, Greg Grunke, Thom Fuhrmann et Ethan Port remontent Savage Republic et embauchent à la batterie Alan Waddington. L’album ʺ1938ʺ et le EP ʺSiamʺ suivent en 2007, ainsi que les albums ʺVarvakiosʺ (2012, avec le nouveau venu Kerry Dowling à la guitare et à la basse) et ʺAegeanʺ (2014). Sur ces albums, Savage Republic perpétue son style particulier, fait de post-punk, de musique industrielle, de lignes de basse minimalistes, de rythmiques exotiques ou martiales, de mélodies orientalisantes, de chant primal et même de musique surf.

On retrouve ce style sur le dernier album ʺMeteoraʺ, fait après le départ de Greg Grunke. Fuhrmann, Port, Waddington et Dowling ont composé neuf chansons assez différentes les unes des autres, démarrant l’album dans la dureté d’un post-punk imposant, rappelant Killing Joke, Wire (dont le bassiste Graham Lewis va d’ailleurs écrire la chanson ʺUnprecedentedʺ spécialement pour Savage Republic) ou Siouxie & The Banshees. La première partie de l’album est la plus marquante, avec entre autres les atmosphères dansantes et excitées de ʺStingrayʺ, les mélopées entêtantes de ʺGod & gunsʺ, le surf désertique de ʺBizerte rollsʺ.

À partir du morceau titulaire ʺMeteoraʺ, les choses se calment un peu, passant à des climats plus rêveurs ou éthérés, à l’exception d’ʺUnprecedentedʺ qui appuie sur de grosses rythmiques. ʺBoca del vacaʺ est une variation sur la basse et la batterie en mode tribal, tandis que ʺNewport ’86ʺ et ʺGhost lightʺ terminent l’album sur un instrumental new wave à la Cure d’une part et un exercice planant sur lit de rythmique déstructurée d’autre part. Dynamique au départ, plus erratique à l’arrivée, cet album hétérogène reste néanmoins intéressant par ses compositions parfois assez surprenantes. C’est aussi une belle occasion de se tourner vers les albums précédents de ce groupe Savage Republic, qui apparaît comme un grand groupe culte de l’underground post-punk à connaître.

Le groupe :

Thom Fuhrmann (basse, chant, guitare, trombone, claviers)
Ethan Port (guitare, percussions, chant)
Alan Waddington (batterie)
Kerry Dowling (basse, guitare, chant)

L’album :

ʺNothing at Allʺ (2:05)
ʺStingrayʺ (2:23)
ʺGod and Gunsʺ (4:08)
ʺBizerte Rollsʺ (5:49)
ʺMeteoraʺ (5:20)
ʺUnprecedentedʺ (3:16)
ʺBoca del Vacaʺ (6:08)
ʺNewport ’86ʺ (3:05)
ʺGhost lightʺ (6:30)

https://savagerepublic.bandcamp.com/album/meteora
https://www.facebook.com/savagerepublicpage

Pays: US
Gusstaff Records
Sortie: 2021/11/19

Laisser un commentaire

Music In Belgium