SINNER’S BLOOD – Mirror star

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Sinner’s Blood est un nouveau projet né de l’association entre le producteur et multi-instrumentiste Nasson et le chanteur James Robledo. Si ces noms ne vous disent rien, c’est un peu normal car tous ces braves gens habitent au Chili, ce qui n’est quand même pas la porte à côté. Et donc, quelques présentations s’imposent. Nasson a 34 ans et a une bonne expérience musicale derrière lui, ayant chanté dans les années 2010 dans des groupes comme Inferis ou Resilience, des combos power metal chiliens. On le trouve actuellement dans Chaos Magic, un groupe de métal symphonique ayant deux albums à son actif, ainsi que dans Rising Angel, autre groupe power metal qu’il a récemment rejoint. James Robledo vient de Thabu, encore un groupe de power metal argentin séparé en 2016 après trois albums, et a aussi chanté en 2018 sur le deuxième album de Renegade, groupe métal progressif chilien. L’homme aime s’approcher du style vocal de Ronnie James Dio, Jorn lande ou Russell Allen, tout en gardant son timbre propre.

Et donc, quand deux habiles petits faiseurs comme Nasson et James Robledo unissent leurs forces, cela donne Sinner’s Blood, un impeccable groupe donnant fièrement dans le heavy metal mélodique et le power metal qui n’a pas froid aux yeux. Il faut dire aussi que la formule fonctionne bien parce que les deux autres musiciens recrutés pour l’occasion ne sont pas des manchots. Guillermo Pereira à la batterie a un CV impressionnant (Recrucide, The Inferno Doll, Rodrigo Alpe, Violent Passion Surrogate, Wasted Proyect, ex-Darkemist, ex-Entrospect, ex-Gonzalo Sanhueza) et assure comme un prince sur toutes les configurations rythmiques avec une solide force de frappe. Et Nicolas Fischer est un bassiste qui tient sans faiblir toutes les structures des morceaux sur ses larges épaules.

L’album ʺMirror starʺ propose une série de onze morceaux tout à fait sympathiques dans le genre, avec ce métal épique et mélodique qui rappelle bien sûr les classiques du genre des années 80. Puissance, émotion et virtuosité sont au rendez-vous sur de petites perles comme ʺThe mirrorʺ, ʺThe path of fearʺ, le nerveux ʺKill or dieʺ, l’hymnique ʺWho I amʺ ou l’intrépide ʺThe huntingʺ. La voix de James Robledo est en acier galvanisé et le jeu de guitare de Nasson est rapide et athlétique sur le manche. Côté innovation, c’est un peu le calme plat, le groupe se contentant de faire revivre la flamme des Pretty Maids, Dio, Dokken, Whitesnake ou Ron Keel, autrement dit de l’esprit Eighties pur jus. Les mélomanes impliqués dans ces groupes ou artistes pourront donc se tourner sans peur vers Sinner’s Blood pour continuer le combat du power metal mélodique et du hair metal.

Le groupe :

James Robledo (chant)
Nasson (guitare, chant et claviers)
Nicolas Fischer (basse et chœurs)
Guillermo Pereira (batterie)

L’album :

ʺThe Mirrorʺ
ʺPhoenix Riseʺ
ʺNever Againʺ
ʺRemember Meʺ
ʺThe Path of Fearʺ
ʺForeverʺ
ʺKill or Dieʺ
ʺNever Resting Soulʺ
ʺWho I Amʺ
ʺThe Huntingʺ
ʺAwakeningʺ

https://www.facebook.com/sinnersblood/

Pays: CL
Frontiers Music
Sortie: 2020/10/09

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!