THANATEROS – Insomnia (édition deluxe)

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Eros et Thanatos, les dieux de l’amour et de la mort, ont toujours été réunis dans une même ronde contradictoire. Et le nom de Thanateros n’est pas anodin puisqu’il renvoie d’abord à une société magique créée en 1978 sous le nom des Illuminés de Thanateros par deux occultistes anglais, par ailleurs concepteurs du concept de la magie du chaos. Ici, nous sommes dans les arcanes complexes de la magie, telle que définie au début du 20e siècle par Aleister Crowley. Ce n’est pas de la rigolade sataniste pour petit métalleux en mal d’émotions fortes mais des choses relativement bien fumeuses et tordues pour être vues comme aussi compliquées et incompréhensibles que la plupart des religions officielles.

Tous ces trucs occultes et magiques intéressent grandement un musicien allemand du nom de Ben Richter. Dans cette optique, il créé son groupe Thanateros en 1999 après avoir exercé ses talents dans de nombreux combos (The Reflexions, Daneben, Brainwashed, Vermilion Fields, Ever Eve), passant progressivement du punk des années 80 au rock gothique. Thanateros connaît deux vies : une première durant la décennie 2000, avec les albums ʺThe first riteʺ (2001), ʺCircle of lifeʺ (2003), ʺInto the otherworldʺ (2005) et ʺLiber Luxʺ (2009), puis une seconde pas plus tard qu’il y a deux ans, avec une remise en route initiée par Ben Richter, qui avait mis sa formation en sommeil pendant une petite dizaine d’années.

Dans cette seconde mouture, Ben Richter a remplacé tous ses anciens musiciens par une nouvelle promotion de garçons aux expériences diverses mais toujours affirmées. Le guitariste Chris Lang a évolué dans des groupes thrash, rock, death ou groove metal depuis 1994 avant de rejoindre Ben Richter dans Phosphor, le groupe que Richter avait fondé pendant le sommeil de Thanateros. Chris Ryll (basse) a tâté du métal, du grindcore, du rock alternatif, du prog et du thrash dans des groupes tels que Decomposition, Sticky Ants, Phenom ou Sticky Hell Bastards. Christoph Uhlmann est un violoneux plutôt versé ans la musique traditionnelle, voire médiévale et même dans la musique de bal tandis que Markus Felber écrasait les fûts chez Lennox (un groupe de reprises) ou Devil’s Fools (métal alternatif) et Terryfy (hard rock) avant de se faire recruter chez Thanateros.

Cette nouvelle équipe accouche de l’album ʺInsomniaʺ en septembre 2019. Si l’on en parle aujourd’hui, c’est que le disque a subi un petit relifting avec l’ajout de quatre morceaux instrumentaux qui constituent une édition amplifiée commercialisée à la fin de l’année 2020. On y découvre un métal mélodique et gothique aux ambiances sombres et tristes, typiques du genre. C’est un disque à prendre dans son ensemble, étant donné qu’il n’y a pas vraiment un titre qui se détache du lot, mais que tous ces morceaux constituent un corps cohérent. L’expérience des musiciens dans des styles variés et la présence du violon permettent d’élaborer un disque subtil, riche en atmosphères et dominé par la voix sombre et forte de Ben Richter. On a parfois l’impression d’avoir affaire à du Rammstein sous Prozac mais le disque s’en sort honorablement avec des chansons enlevées comme ʺThe lost kingʺ, ʺCthulhu risingʺ, du mid-tempo menaçant (ʺThat is not deadʺ), des poussées d’adrénaline industrielles (ʺGrakenʺ) ou des pulsions épiques (ʺWhen worlds collideʺ). Rien n’est vraiment révolutionnaire ici, mais le disque reste intéressant, dans la mesure où il reflète bien l’amour sincère que Ben Richter et son groupe portent au rock gothique.

Le groupe :

Ben Richter (chant)
Chris Lang (guitare)
Chris Ryll (basse)
Christoph Uhlmann (violon)
Markus Felber (batterie)

L’album :

ʺeverything starts…ʺ (01:33)
ʺWait For Meʺ (05:43)
ʺThe Lost Kingʺ (05:29)
ʺCthulhu Risingʺ (03:49)
ʺthat is not dead…ʺ (02:11)
ʺBlack Tideʺ (05:48)
ʺGrakenʺ (04:42)
ʺwelcome to the dream…ʺ (01:59))
ʺFrom The Painʺ (04:41)
ʺShineʺ (06:25)
ʺWhen Worlds Collideʺ (04:41)
ʺWärmetodʺ (05:15)
ʺeverything ends…ʺ (01:36)

https://thanateros.bandcamp.com/album/insomnia
https://www.facebook.com/thanateros.music

Pays: DE
Calygram Records
Sortie: 2020/11/06

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!