YOUFF – 20/20 Hindsight

115 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Pour ceux qui ne se sont pas encore remis de l’écoute de leur précédent album ʺEt ceteraʺ, nous avons une bonne nouvelle à annoncer : Youff revient. Son nouvel album s’appelle ʺ20/20 hindsightʺ et il suit parfaitement la ligne sonore édictée par son prédécesseur. Les informations précises sur Youff sont toujours aussi éparses. En concert, ils sont quatre, sur les photos, ils sont trois et le groupe se présentait au départ comme un duo.

Ne cherchons pas à comprendre et laissons-nous plutôt guider vers les profondeurs des abysses de ce noise rock hardcore que les musiciens de Youff appellent aussi du harshcore. Onze nouvelles pièces assez courtes sont proposées à l’auditeur qui peut déjà se poser des questions en lisant les titres de ces morceaux. ʺMuzak for the massʺ, ʺIdiot savantʺ, ʺNouveaux richesʺ, ʺ18 karat genocideʺ, ʺFils à papaʺ, ʺMazeltof Jugendʺ ou ʺGenuine Drakkar noireʺ sont des énoncés qui rendent plutôt perplexe. De plus, tout est écrit en majuscules, pour ajouter une touche supplémentaire d’originalité.

Et quand on pénètre dans le cœur musical de cet ensemble, c’est bien sûr un mélange de surprise, d’enthousiasme et de compassion pour la douleur des musiciens qui s’empare de notre esprit. Les types ont dû installer leur chanteur sur une planche à clous pour obtenir de telles plaintes distordues et geignardes. A moins que le chanteur ne soit pendu par les pieds dans une camisole de force juste au-dessus d’un feu de bois… Côté guitare, les stridences martiales sont distribuées en nombre (ʺFils à papaʺ) et l’instrument glisse sur des chaos rythmiques erratiques et impulsifs. Le choix du morceau le plus fou est difficile car tous ont un potentiel pour prendre le dessus en la matière, ʺMuzak for the massʺ et ses tourbillons de guitares chauffées au rouge, ʺIdiotʺ et ses rythmiques hypnotiques servant un chant pleurnichard, ʺApex alphaʺ avec son pilonnage binaire et ses grognements incohérents, ʺMazeltof Jugendʺ et sa brièveté, ʺGenuine Drakkar noireʺ et ses coups de basse massifs et lancinants, ʺLatem.ʺ et ses sinuosités alarmantes ou ʺ18 karat genocideʺ et sa séance de torture en direct.

Pour avoir une idée du style renversant de Youff vous prenez P.I.L., Pere Ubu et le Dillinger Escape Plan et vous les bombardez d’atomes de plutonium enrichi. Vous secouez bien et vous obtenez Youff, un des groupes les plus dérangés (et les plus fascinants) de la scène postcore belge. Les Gantois seront en opération au Magazin 4 de Bruxelles le 21 novembre prochain, au cas où vous auriez envie d’achever vos tympans et votre santé mentale au contact réel de Youff.

L’album :

MUZAK FOR THE MASS (2:22)
IDIOT SAVANT (2:41)
APEX ALPHA (2:09)
AUTO-CRAVING (3:33)
MIDCLASS LUXURY (2:03)
NOUVEAUX RICHES (2:40)
18 KARAT GENOCIDE (3:47)
FILS A PAPA (3:57)
MAZELTOF JUGEND (0:53)
GENNUINE DRAKKAR NOIRE (2:25)
LATEM. (3:02)

https://youff.bandcamp.com/album/20-20-hindsight
https://www.facebook.com/Youffofficial/

Pays: BE
Consouling Sounds
Sortie: 2019/05/27

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!