THE STROKES font un malheur à Belfast !

0 Participations

Bien que privés d’une partie de leur matériel en route pour Glasgow, les Strokes ont donné un concert mémorable au Ulster Hall de Belfast. Une foule en délire a applaudi leur show mémorable. Le chanteur Julian Casablancas, d’ordinaire si réservé, a même terminé le show dans la foule (toute relative, il est vrai : la salle ne peut contenir que 2000 personnes). Il était enthousiaste après le show, tant l’accueil a été chaleureux.. Pourtant, ça avait mal commencé : leur avion était en retard et ils ont dû faire face à de longues heures d’attente. Mais une fois sur scène, encouragés par leurs fans, ils se sont déchaînés.

L’un des clous du programme a été « New York City Cops », applaudi pendant plusieurs minutes. Suite à cet accueil absolument délirant, ils ont même prolongé leur prestation.

Puissent les fans profiter pleinement de ce répit : les extrémistes ont emporté la victoire aux récentes élections et cela ne présage rien de bon pour leur avenir car le processus de paix, déjà si fragile, risque d’être remis en question.

Les Strokes ont interprété les titres suivants :

  • « Reptilia »
  • « Automatic Stop »
  • « Whatever Happened? »
  • « Last Nite »
  • « Between Love And Hate »
  • « The Way It Is »
  • « I Can’t Win »
  • « The Modern Age »
  • « 12:51 »
  • « New York City Cops »
  • « You Talk Way Too Much »
  • « Someday »
  • « Hard To Explain »
  • « The End Has No End »
  • « Under Control »
  • « Soma »
  • « Take It Or Leave It »

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :