La censure américaine a encore frappé…

0 Participations

Cette fois, les victimes sont les Rolling Stones. Lors du Super Bowl qui vient de se dérouler, deux titres ont été censurés. Il s’agit des chansons “Start Me Up” et de la toute récente “Rough Justice” qui se trouve sur leur dernier album A Bigger Bang. Les paroles censurées, car trop sexuellement explicites selon les censeurs, ont été “You’d make a dead man cum” pour la première et “Once upon a time I was your little red rooster/now I’m just one of your cocks” pour la seconde. Il paraît que les Stones étaient au courant avant leur prestation.

Tout cela va très loin aux Etats-Unis. Le show était retransmis avec cinq secondes de retard afin de permettre la censure. Avouez que tout cela fait bien rigoler notre bonne veille Europe. Au fait, le seul morceau des Rolling Stones qui n’a pas été censuré était “(I Can’t Get No) Satisfaction”.

Rappelons que les Rolling Stones seront au Stade Roi Baudouin le 1 juin prochain.

Une pensée sur “La censure américaine a encore frappé…

  • février 8, 2006 à 11:39
    Permalink

    C’est d’autant plus cocasse que “Satisfaction” contient son lot d’allusions sexuelles à peine voilées. Encore une manifestation de l’intolérance et de l’hypocrisie de “l’Amérique profonde”.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :