Décès de Earl Palmer, le fameux session drummer

0 Participations

Ce pionnier, dont on retrouve les beats sur des classiques rock tels que “Tutti Frutti” (Little Richard) ou “The Fat Man” (Fats Domino), est décédé chez lui, à Los Angeles, ce 19 septembre, à l’âge de 84 ans. Il débuta sa carrière dans les années 40, même si, déjà à l’âge de 5 ans, il arpentait les scènes de New Orleans pour accompagner sa mère et sa tante comme tap dancer. On le considère comme un des créateurs du black beat, un jeu de batterie qui annonce le passage du rhythm and blues au rock’n roll. “I hear you knocking” la version de Smiley Lewis, sur laquelle on peut entendre ses strong back beats, est un bon exemple.

Durant sa longue carrière, il s’est fait entendre sur des millers de titres dont une centaine de hits. Pour Little Richard : “Tutti Frutti” mais aussi “Long Tall Sally”, “Rip it up”, “Jenny Jenny”, …

Tous les succès de Fats Domino : “I’m Walking”, “Blueberry Hill”, “My girl Josephine”, … Mais aussi “La Bamba” de Richie Valens, “You’ve lost that lovin feeling” de The Righteous Brothers, “River Deep Mountain High” de Ike & Tina Turner, “Twistin the night away” de Sam Cooke, … On pourrait remplir des pages de jukebox tracks, puisque les Beach Boys, les Monkees, les Mama’s & Papa’s mais aussi Tom Waits ou Elvis Costello ont fait appel à ses services.

En 1957, Earl quittait New Orlans pour Hollywood où les plus grands se payaient son drumming : Frank Sinatra, Phil Spector, Ray Charles, Rick Nelson, … Les jazzmen l’appréciaient également : Dizzy Gillespie,Count Basie, … On le retrouve aussi sur des disques de BB King.

Il eut 7 enfants issus de quatre mariages. En 2000, il fut introduit dans le Rock and Roll Hall of Fame.

Son MySpace : Earl Palmer

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :