ArticlesConcerts

Duplex en “Live” : dualité, double-univers, chassé-croisé de duos !

0 Shares

Il est toujours des plus intéressants de pouvoir apprécier un projet à la fois par le biais de la production d’un disque qui découlera sur une chronique Duplex, Maelstrom sur notre site mais aussi, par le biais d’un concert me permettant de voir et d’écouter les protagonistes de ce beau projet musical. C’est ici chose faite puisqu’après vous avoir relaté le contenu de la version studio de Duplex à travers une chronique qui aujourd’hui, trône fièrement en 18ème position de notre cher Dynatop, j’ai pu découvrir en action ce concept musical à double-facettes lors de sa prestation à la Maison de la Culture de Famenne-Ardenne (MCFA) où les quatre musiciens ont d’ailleurs offert au public venu nombreux une très belle prestation.

Ce premier extrait vidéo vous éclaire déjà sur mon choix de titre car l’on remarque d’entrée de jeu à la fois ce chassé-croisé entre les quatre musiciens puisque selon les moments et les morceaux joués, Didier Laloy (accordéon diatonique) et Damien Chierici (violon) jouent en dualité l’un près de l’autre et d’autres fois, ils s’écartent l’un de l’autre pour approcher les deux autres protagonistes que sont Oliver Cox (batterie) et Quentin Nguyen (claviers…orgue…synthés et professeur d’italien, Il Professore). Une sorte de jeu du chat et de la souris ou plutôt cette volonté de montrer à tous une réelle complicité lorsque, Damien monte sur le promontoire du batteur ou lorsque Didier enjambe le plateau du claviériste; démontrant une belle cohésion entre les quatre musiciens.

Justement en parlant de jeu de jambes, il me semblait important de mettre en avant cette gestuelle jambiste de ce maître de l’accordéon diatonique qu’est ce diable de Didier Laloy, ayant participé à moult projets et ce, avec toujours une franche réussite comme finalement son complice depuis plusieurs années, qu’est Damien Chierici un autre maître en la matière avec son instrument de prédilection mais n’oublions pas leurs deux camarades de route car, Olivier et Quentin ont aussi montré une belle dextérité et surtout un jeu précis pour embellir le rendu de nos instruments plutôt classiques et/ou traditionnelles !

D’où cette notification de double-univers où les instruments du rock (batterie et synthés) apportant tempos et sons plus modernes, construisent une belle transition et définitivement une belle alchimie avec deux instruments de musique plus anciens permettant ainsi, de déboucher sur une sorte de vision transversale entre le néo-classique, la musique traditionnelle et en fait une fusion-rock multiple-colorations nous faisant voyager entre les époques !

Enfin je ne serais pas complet si je ne vous parlais pas aussi de cette volonté de nous faire voyager à travers les contrées allant des Balkans aux îles exotiques ou encore de l’Espagne ou peut-être de l’Italie (petit clin d’œil au claviériste) jusqu’à l’Amérique du Sud permettant ainsi, un voyage dans l’espace pour une prestation haute en couleurs, nous offrant un véritable voyage temporel dans l’espace-temps de la musique ! Un voyage où entre chaque composition, Damien et Didier nous présentent avec parfois un brin d’humour, le contexte mais également la contrée visitée à travers la musique proposée.

Les protagonistes du projet :
Damien Chierici (violon)
Didier Laloy (accordéon diatonique)
Olivier Cox (batterie et percussions)
Quentin Nguyen (claviers)

https://www.facebook.com/DuplexMusic.be

https://www.facebook.com/mcfa.be

Laisser un commentaire

Music In Belgium