Jadis revient à son plus grand niveau !

10 Participations

Est-ce le fait que le grand Martin Orford est revenu au sein du groupe depuis maintenant 2016 ou, est-ce le fait d’avoir joué hier soir des compositions emblématiques de la formation anglaise brossant ainsi l’ensemble de la carrière discographique allant de 1992 à 2016 je n’en sais rien mais ce qui est sûr, c’est qu’hier au Das Rind Jadis a offert à ses fans un magnifique concert prouvant que le band de Gary Chandler est bel et bien revenu aux affaires musicales et ce de bien belle manière !

Faisant partie de ce que l’on appelle la scène néo-prog anglaise au même titre que IQ, Arena et Pendragon, Jadis a toujours été considéré comme le quatrième mousquetaire de cette attrayante école ayant suivi les traces d’un certain Marillion. Formé en 1986 et ayant sorti son premier album dès 1989, la formation sera portée dès le début par son guitariste/chanteur charismatique Gary Chandler rapidement accompagné du batteur Steve Christey tous deux restant présents jusqu’à aujourd’hui mais parlons malgré tout d’un fait marquant qui va propulser d’une certaine manière la carrière du groupe, je veux parler de l’arrivée au sein du line-up dans les années 90 de deux ex-membres d’IQ qui sont respectivement Martin Orford (claviers, flûte, composition) et John Jowitt (basse). Une sacré équipe qui sortira quelques très bons albums comme l’incontournable “More Than Meets The Eye” puis, la formation subira quelques changements avec d’ailleurs l’arrivée du bassiste Andy Marlow, qui restera fidèle à Gary jusque à nos jours. Notons aussi une discographie ayant eu une période de pause (en parallèle des changements de personnel je suppose) avec, une première période allant de 1989 (1ier EP) jusque 2006 et d’autre part, un retour aux affaires en 2012 avec donc un break de près de 6 ans.

Mais bon manifestement Jadis et son mentor Gary n’ont pas dit leurs derniers mots, la preuve puisque le groupa aura donné d’excellents concerts à partir de 2018 chez eux bien sûr mais aussi, en Hollande et en Allemagne…c’est également le cas avec cette tournée 2019 passant par le Das Rind votre serviteur n’ayant pas raté l’occasion de revoir un groupe qu’il a toujours apprécié ! Bien sûr le retour de Martin Orford est un élément important car il reste un fabuleux claviériste et sa présence permet de retrouver en plus une vraie complicité entre lui et Gary mais, c’est également l’excellente osmose de l’équipe qui fait que les grands classiques nous redonnent ce néo-prog mélodique toujours chargé de funk et de groove prouvant d’ailleurs que les quatre musiciens ont bossé dur pour préparer cette tournée !

Si c’est une composition du dernier album qui ouvre le concert, on passe rapidement à un premier classique “Where Is The World” (2000) puis deux compositions de 2006 (“Asleep In My Hands” et “Standing Still”) , histoire d’asseoir le néo-prog type Jadis reconnaissable parmi tous les autres, un rock accessible et entraînant où la guitare joue à la fois la carte funky et groovy ! La mise en place est excellente et la symbiose entre les musiciens parfaite, chacun donnant de sa personne avec une première partie en équipe complète avec encore un ancien morceau datant de 1993 et une composition du dernier album. Jusqu’ici tout est parfait y compris les nombreux soli de Gary à la guitare, un autre élément incontournable de la marque de fabrique Jadis comme d’ailleurs les nombreuses harmonies vocales à deux ou trois voix ou encore les ouvertures électro qui donnent du punch à certaines compositions.

Puis Steve et Andy (les deux musiciens ayant jusqu’à présent assuré une prestation côté section rythmique remarquable !) se retireront pour laisser la place sur scène aux deux complices de toujours que sont Gary et Martin, offrant un passage chargé d’émotion et de finesse, un moment où Martin Orford reprend sa flûte pour nous rappeler de grands moments passés ! Citons une magnifique interprétation de “More Than Meets The Eye” (1992) et “A Life Is All You Need” (1994) me donnant personnellement la chair de poule le jeu des claviers et de la guitare construisant une musique fluide, aérienne et carrément jouissive ! Bravo à vous deux, on se remémore la grande époque !

Après ce très beau moment le retour des deux autres musiciens enclenche une seconde partie enjouée et dynamique qui bien entendu laissera encore la place à de beaux passages aériens avec encore ici, un second voyage à travers la discographie du groupe passant de “Sleep Walk” (1992) à un autre classique “Where Is The Light” (2006) sans oublier par exemple “The Great Outside” (2003) ou “G13” (1993) comme un concert Best-of qui, ravira tout le public présent (un Das Rind bien garni d’ailleurs) reprenant souvent certains refrains des chansons incontournables du groupe.

Non pas un mais deux rappels nous seront offerts avec tout d’abord deux compositions du band dont une magnifique interprétation du classique “Beginning And The End” et d’autre part, une excellente reprise d’une composition de Pink Floyd, clôturant cet excellent concert par un dernier grand moment. En conclusion Jadis est bel et bien revenu à son tout grand niveau, celui qui a illuminé la scène néo-prog dans les années 90 et le début des années 2000…et c’est tant mieux pour nous et pour moi qui, ai passé un super moment. Merci à vous et au plaisir de vous revoir !

Line-up:
Gary Chandler (chant, guitare et composition)
Martin Orford (chant, claviers, flûte et composition)
Andy Marlow (chant et basse)
Steve Christey (batterie, percussions et programmations)

Set-list:
“Just It Happen” (No Fear Of Looking Down, 2016)
“Where Is The World” (Undertstand, 2000)
“Asleep In My Hands” (Photoplay, 2006)
“Standing Still (2006)
“View From above (Medium Rare, 1993)
“A Thousand Staring Eyes” (2016)
“More Than Meets The Eye” (More Than Meets The Eye, 1992)
“A Life Is All You Need” (A Cross The Water, 1994)
“Sleep Walk” (1992)
“There Is A Light” (2006)
“In Isolation” (1994)
“What If I Could Be There” (See Right Through You, 2012)
“The Great Outside” (Fanatic, 2003)
“No Sacrifice” (1994)
“G13” (1992)

Rappels:
“In The Dark” (1992)
“Beginning And The End” (1992)
Reprise de Pink Floyd !

https://www.facebook.com/jadismusic/

https://www.facebook.com/dasrind/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :