EXISTANCE – Wolf Attack

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

La pandémie a mis à mal la carrière de nombreux artistes. Cependant, elle n’est pas parvenue à mettre en danger l’existence d’Existance. Bien que les nuisances causées par le virus couronné aient fortement impacté la date de sortie de son nouvel album, le quatuor français a su entretenir la flamme en proposant à ses fans de sympathiques vidéos rendant hommage à certains des grands héros du Metal d’antan (Iron Maiden, Thin Lizzy, Van Halen, Rainbow et Riot).

Petite piqure de rappel, pour celles et ceux qui en auraient besoin. Existance a été formé en 2008 par Julian Izard. Ayant hérité de l’ADN de son père (NDR : Didier Izard, le regretté vocaliste du groupe français H-Bomb), le guitariste/chanteur a naturellement opté pour le Heavy Metal traditionnel au moment de choisir la direction à suivre par son groupe. Contrairement à son géniteur, cependant, Julian Izard a préféré l’internationalité de la langue de Shakespeare à l’exotisme de celle de Molière pour conter ses histoires. Après un EP (« Existance« ) sorti en 2012 chez les Teutons de High Roller Records, le groupe a publié un premier album intitulé « Steel Alive » en 2014 sur notre label national culte Mausoleum Records.  Et comme on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, il a préféré créer son propre label (Black Viper Records) pour gérer les sorties de ses enregistrements suivants. « Breaking The Rock« , le premier d’entre eux est paru en 2016. Covid oblige, « Wolf Attack« , qui était prêt à sortir il y a presque deux ans, n’est disponible que depuis quelques semaines. Aux côtés de Julian Izard on retrouve, comme sur la plaque précédente, le guitariste Antoine Poiret, le bassiste Julien Robilliard et, pour la première fois, notre compatriote tournaisien Géry Carbonelle (ex-No Fatality) à la batterie.

Il n’est sans doute pas besoin de se lancer dans une prose assommante pour vous expliquer les tenants et les aboutissants de la musique jouée par Existance. Nous avons déjà combiné plus haut les mots « Heavy », « Metal » et « Tradition » et vous savez donc à quoi vous en tenir. Nous y ajoutons le mot « mélodie », pour faire bonne mesure et balançons, pour les amateurs de précisions, quelques noms de groupes qui, nous semble-t-il, ont laissé une empreinte profonde sur le style du groupe : Judas Priest, Saxon, Accept, Thin Lizzy, etc. pour le côté tradition… Dokken,  Europe, etc. pour le côté mélodie. Notons également, pour les amateurs de gros son, que l’album a été enregistré, mixé et produit par François Merle, le guitariste du groupe Power Metal Progressif français Manigance et qu’il a été mastérisé par le maître danois du genre : Jacob Hansen. 

Les fans de H-Bomb se réjouiront, comme nous, de l’hommage fait à Didier Izard avec la superbe reprise du classique « Gwendoline » issu de l’album « Attaque » de 1984.

Si la pandémie nous a appris quelque-chose, c’est que l’existence est précieuse. Sur le Webshop du groupe, elle est estimée à 15€ seulement. Faites-vous du bien !

L’album (53’18)

  1. « Highgate Vampire » (05’45)
  2. « Deathbringer« (04’30)
  3. « Power of the Gods » (04’45)
  4. « Rock’N Roll » (04’23)
  5. « Jenny’s Dreams »  (03’52)
  6. « Sniper Alley » (06’29)
  7. « Preacher of Insanity » (03’18)
  8. « You Gotta Rock It » (04’32)
  9. « Wolf Attack » (05’28)
  10. « Tears of Fire » (05’26)
  11. « Gwendoline » (04’50)

Le groupe :

  • Julian Izard : Chant, guitares
  • Antoine Poiret : Guitares
  • Julien Robilliard : Basse
  • Géry Carbonnelle : Batterie

Pays: FR
Black Viper Records
Sortie: 2021/10/29

existanceband.com, facebook.com/existanceband,

Laisser un commentaire

Music In Belgium