KALLE WALLNER – Voices

0 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Est-il encore nécessaire chers auditeurs/lecteurs de vous présenter Monsieur Kalle Wallner guitariste/compositeur/producteur de son état, membre des groupes RPWL et Blind Ego, responsable avec son ami de longue date Yogi Lang du label allemand Gentle Art Of Music pour lequel il aura produit une grande partie de la scène rock-progressive allemande (Subsignal, Sylvan…). Un grand artiste qui aura profité de la pandémie pour se lancer dans son projet personnel et donc, d’accoucher aujourd’hui d’un opus comportant 7 compositions pour lesquelles, il aura fait appel à ses amis teutons comme Yogi Lang (RPWL, GAOM), Tanyc et Arno Menses (Subsignal) ou encore Marco Minnemann (grand batteur de studio et de scène).

Connaissant déjà l’imposante carrière que l’artiste a déjà derrière lui en tant que guitariste, compositeur et producteur, il est logique de s’attendre ici aussi à un travail soigné et efficace donc, plongeons-nous sans attendre au sein de la première composition qui s’ouvre sur des effluves modernes de synthés puis le versant rock vient alors compléter ce premier morceau instrumental oscillant entre actuel et future tel un space-rock ou un rock-progressif moderne. Un rendu sonore majoritairement instrumental sur cet album avec aussi, deux chansons que l’on découvrira plus loin mais en attendant, passons au second morceau qui montre bien évidemment tout le savoir-faire de Kalle aussi bien à la guitare que pour la composition avec en plus, une facette plus métallique complémentant celle progressive et rock. Vient alors le single “Three” chanté par Arno et déjà disponible sur la toile qui, rappelle évidemment Subsignal mais aussi musicalement Blind Ego :

Une composition à la fois mélodique et pêchue comme savent le faire les groupes et musiciens allemands avec ici aux manettes, l’un des instigateurs de la scène néo-progressive teutonne qui sait aussi, placer de belles lignes guitare lorsqu’il le faut…idem pour un solo dont Kalle a seul le secret ! Il s’ensuit le morceau 4 (Four) puisque chaque composition a pris pour emblème un numéro en partant du 1 vers le 7 puis out…dehors avec ici, un nouveau morceau instrumental bien orchestré porté en toute logique par une guitare de haut-vol qui me rappelle bien évidemment RPWL. En fait un rock bien ficelé et bien structuré qui ne souffre d’aucune faille qui, démontre clairement le grand potentiel de ce grand artiste devenu incontournable au sein du paysage néo-progressif, un fabuleux guitariste de surcroit dont le feeling fait toujours mouche.

En fin de course ou de route on découvre d’une part le second morceau chanté où, apparaît la voix de Tanyc au sein d’une magnifique longue composition quelque peu plus posée mais toujours bien rock (avec également une coloration bluesy et floyidienne) et d’autre part (en apothéose), un dernier épique de plus de 11 minutes où l’artiste allemand montre tout son talent et tout son potentiel.

D’ores et déjà l’album solo de Kalle Wallner fera partie de mes favoris de 2022 et ce, même si certains pourraient considérer mon avis comme tronqué car je suis depuis toujours un grand fan de l’artiste et de tous ses projets mais soyons malgré-tout objectif, reconnaissons tous que c’est du très beau boulot pour un monsieur devenu au fil des années une des pierres angulaires du paysage rock en Allemagne et même de par le Monde. Bravo et merci pour ce bel album et tous vos beaux passages à la guitare !

L’équipe en place :
Kalle Wallner (guitares, basse, claviers, programmations, composition)
Marco Minnemann (batterie)
Arno Menses (chant)
Tanyc (chant)
Yogi Lang (claviers et programmations)

Pays: DE
Gentle Art Of Music/Soulfood GAOM 072
Sortie: 2022/02/25

https://www.facebook.com/kallewallner

https://www.facebook.com/gentleartofmusic

Laisser un commentaire

Music In Belgium