CD/DVDChroniques

L.A.B. – L.A.B. VI

0 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Superstars en Nouvelle-Zélande où au moins un de leurs cinq albums a atteint le statut envié de ‘disque de platine’ et où leurs singles squattent régulièrement les charts et les ondes,  les cinq musiciens du collectif L.A.B se targuent d’être parvenus à conquérir la plupart des scènes de  l’Australie voisine ainsi que celles  de la lointaine Amérique. Fin de l’année dernière, le groupe avait tenté une première approche du vieux continent européen en effectuant une mini-tournée (NDR : couronnée par des shows sold-out à Londres et Amsterdam) et, pour celles et ceux qui, comme nous, n’avaient pas eu l’opportunité d’assister à ces shows, en publiant « Introducing L.A.B. (EU/UK Sampler) », une compilation des titres extraits de leurs cinq premiers opus. Le quintette lance aujourd’hui une nouvelle offensive en publiant son nouvel album « L.A.B VI » de notre côté de la planète.

Formé en 2016 dans la ville de Whakatāne (située dans l’île Nord de la Nouvelle Zélande) par d’anciens membres de deux célèbres formations locales (Kora et Katchafire), L.A.B propose un mélange personnel et bigarré de Reggae, de Rock, de Soul, de Funk et de Pop. Son sixième album démarre en douceur avec « Give Me That Feeling », un titre soul/pop langoureux qui devrait autant enchanter les nostalgiques de Marvin Gaye que les fans de Simply Red. « Casanova », pour suivre, est une remise au goût du jour de la chanson du trio R&B américain LeVert qui, en 1987 avait squatté les charts (malgré un clip vidéo ringard au possible, n’hésitez pas à aller le voir sur youtube). Bien plus réussi, le clip vidéo réalisé par L.A.B est une jolie leçon d’espoir et de courage pour les laissés pour compte (et les danseurs médiocres).

Avec « Ocean Demon », L.A.B. revient au Reggae pur et dur et se fait le digne héritier de Bob Marley. Héritier, mais pas plagiaire, puisque le groupe Néo-Zélandais ponctue son Reggae classique d’une bonne dose d’influences électro. Les titres purement Reggae son (malheureusement) plutôt rares sur le nouvel album. Au nombre de ceux-ci, on compte également l’envoûtant « Mr Rave Rider » et sa ligne de basse magnifique, ou encore « Signs », rehaussé de cuivres. Du côté des chansons indispensables, on retrouve le fantastique « Take It Away », mi-Rock/mi-Reggae, qui nous avait déjà enchantés l’année dernière sur la compilation « Introducing L.A.B » et le très entrainant « Crazy Dream » qui mélange habilement Reggae et Rock Acoustique.

Quelques titres, par contre, sont un peu moins Incontournables. C’est le cas de « Oh No (Pt. 2) », qui mélange de manière un peu racoleuse le Reggae et la Pop des eighties ou de « Follow »  qui semble avoir été extrait de l’un des nombreux albums de ‘Boys Band’ insipides qui sortaient dans les années 90.  Les amateurs de jolies ballades pourront trouver leur bonheur avec « I Believe », sur lequel le groupe à fait appel à sa compatriote Aja, pour un duo sirupeux à souhait au encore avec « Trying To Catch Me »  qui n’aurait pas fait tache sur un album du R.E.M. de la grande époque.

Au final, un excellent album. Varié et riche en émotions et  qui s’écoute autant qu’il se danse. À titre personnel, nous regrettons quand même un peu la discrétion de la guitare ‘Rock’, qui nous avait semblé un peu plus prégnante sur la compilation précédente.

L’album :

  1. Give Me That Feeling” (4’15)
  2. Casanova” (3’38)
  3. OceanDemon” (3’43)
  4. Oh No (Pt. 2)” (4’08)
  5. Follow” (2’49)
  6. CrazyDream” (3’10)
  7. Mr Rave Rider” (5’26)
  8. Signs” (3’18)
  9. I Believe” (4’37)
  10. Take It Away” (3’32)
  11. Trying To Catch Me” (4’11)

Le groupe

  • JoelShadbold – Chant, guitare, percussions
  • Ara Adams-Tamatea – Basse
  • Stu Kora – Guitare, percussions, chant, claviers
  • Brad Kora – Batterie, percussions, chant
  • Miharo Gregory – Claviers, orgue, piano, chant

Facebook

Pays: NZ

Loop Recordings LPV 111 / Promo Integral Music

Sortie: 2024/03/01

Laisser un commentaire

Music In Belgium