NINE STONES CLOSE – Trace (10th Anniversary Edition)

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

La boucle est d’une certaine manière bouclée puisque, c’est ce premier album qui m’a permis d’intégrer à l’époque l’équipe de Music In Belgium car, c’est “Traces” que m’avait remis Jean-Pierre Lhoir notre vénérable ancien rédacteur en chef en ce début d’année 2011. Sorti au départ en novembre 2010, c’est en avril de l’année suivante que j’ai pondu ce premier texte avec je l’avoue pour l’époque, beaucoup de fébrilité sur mon clavier d’ordi…mais si je suis toujours là, c’est que je m’en étais pas trop mal sorti. Donc cette chronique me touche tout particulièrement et je vais donc essayer, de vous proposer un nouveau regard sur cet album renfermant de très belles compositions, offrant une musique touchant de près quelques grandes pointures comme le Floyd ou encore Porcupine Tree

Des compositions remixées et remasterisées pour le plus grand plaisir des suiveurs du groupe mais aussi, pour tous ceux qui veulent découvrir un groupe talentueux ayant toujours proposer une musique technique et complexe bien ficelée, rappelant effectivement Pink Floyd à travers le tempo et le son des orgues et des synthés offrant pour l’ensemble un rock-progressif chatoyant et élaboré. Mais il est grand temps de vous faire partager un premier extrait avec cette excellente composition longue de plus de 10 minutes où, l’on ressent plein d’émotion due je pense à la finesse de travail apporté à un morceau atmosphérique temporisé, qui fait merveille :

Il faut dire que la voix de Marc Atkinson est des plus prenantes et reste un des éléments majeurs dans la recette musicale du groupe au même titre que, le niveau technique atteint par chaque musicien, à l’image de cet excellent solo de guitare qui construit une très belle transition au milieu du morceau…une composition sans conteste aboutie qui se targue même d’avoir un second solo de guitare dantesque avec un final floydien comme il se doit !

Passons au côté acoustique des choses avec ce second extrait à l’écoute qui effectivement met en évidence la guitare folk mais aussi bien sûr la voix de Marc au sein d’un morceau, encore une fois entraîné par un tempo posé qui permet encore une fois, le développement d’un beau solo de guitare d’Adrian Jones…il y en aura encore deux :

On garde donc le cap du Floyd avec une musique le plus souvent aérienne mais aussi travaillée qui, nous fait voyager bien loin nous permettant de nous évader et donc, de soulager notre corps et notre esprit…merci Messieurs !

Il me fallait immanquablement vous faire partager la plage titulaire de l’album c’est donc chose faite, avec une nouvelle composition à la fois posée et aérienne voir fluide qui, montre un contenu extrêmement homogène :

Sur un mode constant comme lors de la première édition de cet album marquant dans la carrière du groupe, cette réédition reste fidèle à l’esprit de 2010 avec un rock-progressif temporisé et aérien proche effectivement du grand Pink Floyd avec peut-être aujourd’hui, une plus grande clarté aussi bien au niveau de la musique que du chant. C’est aussi une belle occasion pour certains de découvrir ce groupe et son style, à vous d’en juger.

https://ninestonesclose.bandcamp.com/album/traces-10th-anniversary-edition

Le groupe:
Adrian Jones (guitares, basse et claviers)
Brendan Eyre (claviers)
Marc Atkinson (chant)
Neil Quarrell (basse)
Eric Jones (batterie)

Pays: DE
Autoproduction
Sortie: 2020/12/04

https://www.facebook.com/ninestonescloseband

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!