RETROSPECTIVE – Latent Avidity

28 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Je vous ai récemment parlé de ce groupe polonais à travers le compte-rendu d’un concert donné au Das Rind en Allemagne, point de chute des artistes produits par le label Progressive Promotion Records d’Oliver Wenzler et donc, il me semblait logique de revenir vers vous pour vous parler cette fois du dernier album (le 5ième en fait) de la formation qui vient de sortir fin septembre toujours sur la même maison de production PPR. En près de dix ans Retrospective s’est forgé une belle place sur la scène prog bien évidemment dans son pays natal en atteignant régulièrement le sold-out dans les divers clubs polonais mais aussi, dans le reste de l’Europe ce qui a permis aux membres du groupe de continuer à composer et à écrire…à pendre plaisir à jouer sur scène !

Voulant suivre la route tracée par Riverside et Anathema (période Alternative 4), la formation polonaise a souhaité continuer dans cette voie et proposer de longues compositions (6 à 12 minutes) recréant des atmosphères denses où l’on retrouve, des soundscpaes ou des riffs heavy rappelant aussi Tool ou Pain Of Salvation avec effectivement dès le départ, des ambiances mystérieuses mais aussi un rock dense et bien rythmé. A l’image du premier extrait disponible ici “Still There” qui, dépose rappelant effectivement les références citées plus haut :

A la fois atmosphériques mais aussi pop-rock, le style développé ici plairait je pense à un large public, ce qui permettrait au groupe de mieux se faire connaître avec ici en sus, un très beau solo de guitare. On garde le cap d’un style atmosphérique qu’apprécie particulièrement Riverside avec aussi un beau travail vocal où, chant masculin et féminin s’accordent sur un ton affirmé et assuré, le groupe offrant un rock attrayant et accessible avec çà et là des pincées de classic-rock et de funk renforçant le côté à la fois rock et pop de leur musique actuelle. On retrouve aussi des traces de rock-alternatif ou de rock underground comme dans l’extrait suivant “The Seed Has Been Sown” où, la guitare sature et le chant monte le volume de ce chanteur démonstratif (en référence aux prestations scéniques) mais, la composition montre bien plus de choses et surtout un véritable savoir-faire qu’il vous faut découvrir :

Le groupe jouant avec intelligence l’alternance des tempos et des atmosphères, offrant une composition basée sur deux tons donnant finalement ce côté attrayant que je découvre moi-même depuis le début de l’album ! Un style où l’auditeur rentre facilement dans la chanson en balançant la tête et en tapant du pied même si à certains moments, un côté plus pêchu et plus heavy vient au-devant…un style qui me rappelle les premiers opus de Riverside et c’est une fameuse référence…comme tous ces beaux soli de guitares tous aussi bien exécutés les uns que les autres ! Stop for a While offre alors une magnifique ballade néo-classique où, la voix de Jakub se révèle dans tout sa force avec ce petit grain érayé, une ballade qui elle-aussi prend des airs atmosphériques et progressifs plutôt efficaces maintenant cette grande densité dans la musique ! Et toujours ce solo de guitare qui part dans les cieux !

J’ai parlé de funk et il est bien là pour renforcer le côté attrayant et accessible qui caractérise la musique du Retrospective d’aujourd’hui, un côté que j’ai vécu lors du concert auquel j’ai assisté, prenant un pied d’enfer à assister à une prestation scénique où, la mise en place était impeccable ! Dernier extrait de cette chronique avec “Programmed Fear” qui confirme mon impression du début, l’arrivée d’un album incontournable et reflétant une parfaire réussite musicale et technique, avec un rock attrayant et faisant mouche directement (c’est mon cas…je l’avoue) avec encore ici des relents de funk et d’atmosphérique prolongeant la densité jusqu’au bout construisant un progressif moderne :

Cet opus de Retrospective est une complète réussite et la cote maximale me semble amplement mérité car, tout le monde devrait écouter les extraits ici proposés pour comprendre la densité, la profondeur et la qualité atteintes ici !

Line-up;
Jakub Roszak (chant)
Beata Lagoda (claviers, chant)
Maciej Klimek (guitares)
Lukasz Marszalek (basse)
Robert Kusik (batterie et percussions)

L’album:
“Time”
“Still There”
“Loneliness”
“The Seed Has Been Sown”
“Stop for a While”
“In the Middle of the Forest”
“Programmed Fear”
What Will Be Next?”

Pays: PL
Progressive Promotion Records PPRCD073
Sortie: 2019/09/27

https://www.facebook.com/retrospectivepl/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!