THOR – Alliance

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Décidément, à 68 ans, ce bon vieux Thor n’est pas prêt à prendre sa retraite. Celui qui fut Mister America et Mister Canada sous son vrai nom de Jon Mikl dans les concours de gonflette, concurrent d’Arnold Schwarzenegger et de Lou Ferrigno en ces glorieuses années 70, s’est très tôt mis en tête de mener une carrière musicale, commencée en 1977 avec un premier album ʺKeep the dogs awayʺ. Comme le bonhomme est habitué à soulever de la fonte toute la journée, le métal est un choix qui s’impose. Après avoir été débarqué par son premier label RCA en 1979 (laissant au passage dans les tiroirs l’album inédit ʺElectric eyesʺ), le colosse blond se lance dans le heavy metal pur jus, un style qui fait fracas sur son premier gros album ʺOnly the strongʺ en 1985. Il signe aussi la bande son du film ʺRecruitsʺ, en 1986, avant de connaître une nouvelle éclipse dans sa carrière musicale. Il faut dire que le culturisme et la gestion de son club de hockey, les Vancouver Millionaires, l’occupent aussi pas mal. Il réapparait en 1997 avec l’album ʺThunderstruck (Tales from the Equinox)ʺ et c’est vraiment au 21e siècle que le musclé sort des albums à une cadence régulière, et même soutenue. C’est simple, depuis 2001, Thor a sorti 19 albums, 20 si on compte l’édition de son album oublié ʺElectric eyesʺ. On peut donc dire que ce monsieur nous fait beaucoup de Thor.

Si Thor est si rapide à décocher de l’album tous azimuts, c’est que son style gros métal pompier et théâtral ne nécessite pas beaucoup d’efforts de concentration intellectuelle pour être mis au point. Après tout, il ne fait que chanter et les musiciens qui l’accompagnent sont prompts à composer en son nom. Et donc, après les récents ʺChristmas in Valhallaʺ (2018), ʺHammer of justiceʺ (2019) et ʺRisingʺ (2020), Thor nous envoie un nouveau marteau dans la poire avec ce ʺAllianceʺ tout droit sorti des forges des fils d’Ivaldi.

Pour réaliser cet album tout en pompe martiale et en splendeur musculeuse, Thor a convoqué un paquet de nains qui vont servir sa force. Jugez plutôt : autour de Thor, au fil des chansons, vont grouiller le guitariste fou John Gallagher (Raven), le troll Björn Strid (Soilwork), le boucher Chris Holmes (W.A.S.P.), le néanderthalien Ross “The Boss” Friedman (Manowar), Fang VonWrathenstein (Lords Of The Trident), Nina Osegueda (A Sound Of Thunder), Dan Cleary (Striker), Neil Turbin (Anthrax), le grand Danko Jones, le vieux camarade Frank Soda (The Imps, c’est-à-dire le premier groupe monté par Thor au milieu des années 70), Frank Meyer (The Streetwalkin’ Cheetahs), Dennis Post (Warrior Soul), Trevor William Church (Haunt), Sean Peck (Death Dealer), Joey Killingsworth (Joecephus & The George Jonestown Massacre), Martin Gummesson (Thundermaker), Al Harlow (Prism), Joey Roads et Sheldon Byer (Roadrash). Certains sont obscurs, d’autres bien connus des services, on trouve de tout dans cet album.

Côté orientation musicale, ce sera par contre assez monolithique. Le client va se soir servir de grosses assiettes de barbaque fumante, riche en protéines pour développer les muscles et soulever n’importe quel marteau magique pour en mettre plein la tronche à tous les dieux du grand nord et les esprits du Valhalla. Les thèmes des chansons sont simples : on en a des grosses comme ça dans le pantalon, on aime le gros rock, on va conquérir le monde et on va péter la gueule à tous les méchants. Inutile de préciser que cet album ne s’adresse pas aux militants LGBT, aux végans, aux écologistes, aux adeptes de la cancel culture, aux altermondialistes, aux indigénistes, aux féministes, etc. Tous ces machins de p…, Thor donne un grand coup de balai dedans et plante dans le sol son gros marteau viril. Avec Thor, c’est diesel, tapis de bombes, viande fumée, alcool fort, excès de vitesse, machisme triomphant, mains aux fesses, poitrines velues et gros flingues. À l’ancienne, simple et clair… Et si ça ne vous plaît pas, Wim Diesel, The Rock et Jason Statham vont venir vous labourer l’arrière-train à coups de bottes cloutées.

Le heavy metal classique et couillu est ici un vrai plaisir coupable. Il faut accepter le fait que tout le monde s’amuse à en faire trop. Le chant caverneux de Thor se retrouve en contrepoint de hurlements suraigus de certains invités, pendant que les guitares balancent des riffs de vikings bourrés à l’hydromel et que la section rythmique débarque en force pour ravager du village normand à la hache. Il faut du souffle pour parcourir l’album car il y a quand même 17 morceaux, ce qui va faire un peu stagner les drakkars dans les eaux boueuses en milieu d’album mais on se marre bien à l’écoute des premiers titres, notamment ʺWe need musclerockʺ, ʺThe ultimate allianceʺ, ʺOde to Odinʺ, l’hymnique ʺWe will fight foreverʺ ou l’évident ʺBecause we are strongʺ, sans oublier le racoleur ʺRock around the worldʺ (avec Danko Jones) ou le très priestien ʺBounty hunterʺ.

Vous dévissez votre cerveau, vous le mettez bien sagement dans un bocal de formol, vous sortez un pack de bière allemande, deux ou trois cuisses de sanglier et vous êtes prêt à passer un grand moment de n’importe quoi et d’aventure épique au service du gros son. À consommer avec modération, quand même, car il faut garder quelques neurones pour écouter par la suite du post-jazz slovène.

Le groupe :

Jon Mikl Thor (chant)
John Leibel (guitare)
Matt Hamilton (guitare)
Tom Croxton (batterie)
Ted Jedlicki (basse)
Kevin Stuart Swain (guitare et basse)
Richard Fabio (batterie)

L’album :

ʺWe Need Musclerockʺ (03:00)
ʺNiflhel (Realm of the Dead)ʺ (04:23)
ʺThe Ultimate Allianceʺ (04:11)
ʺOde to Odinʺ (03:22)
ʺWe Will Fight Foreverʺ (03:50)
ʺBecause We Are Strongʺ (04:16)
ʺRock around the Worldʺ (03:36)
ʺQueen of the Spidersʺ (03:08)
ʺPower Hungryʺ (02:42)
ʺBounty Hunterʺ (04:32)
ʺBattlementsʺ (04:36)
ʺThor vs. the Juggernaut (War of the Gods)ʺ (04:24)
ʺGeneration Nowʺ (04:39)
ʺAfter The Laughterʺ (04:07)
ʺGood Stuffʺ (04:14)
ʺCongregateʺ (04:27)
ʺWe Will Fight Forever (Reprise)ʺ (03:52)

https://thormusic.bandcamp.com/album/alliance
https://www.facebook.com/THOR.Official.Page/

Pays: CA
Deadline Music
Sortie: 2021/07/16

Laisser un commentaire

Music In Belgium