70000 Tons of Metal : 12. LACUNA COIL – le métal à la sauce milanaise

0 Participations


Si l’Italie est le berceau de la culture latine, elle est aussi un terreau fertile sur le plan musical. Non je ne vous parlerai pas ici de l’inusable Festival de San Remo ou des grands compositeurs d’opéra comme Verdi. Mais il est indéniable que l’Italie produit des grands musiciens et que le genre métal n’échappe pas à la règle. Un des plus dignes représentants de l’école italienne du métal est le groupe Lacuna Coil, qui produit une musique à la frontière entre le métal atmosphérique, l’indus et le néométal. Une excellente spécialité italienne servie à bord de la croisière 70000 tons of metal.

Groupe milanais fondé en 1998 par Andrea Ferro (chant) et Marco Coti Zelati (basse), Lacuna Coil compte déjà 6 albums et 2 EP à son actif. Outre la qualité de ses compositions musicales, le groupe doit aussi son succès à la superbe interaction vocale entre Andrea et la chanteuse Cristina Scabbia. Autre caractéristique frappante : malgré le charme certain de Cristina, celle-ci fait preuve de sobriété et évite de jouer sur son physique pour miser plutôt sur son talent vocal. Ayant eu l’occasion de les voir en concert à deux reprises sur la tournée de l’album « Dark Adrenaline », je me réjouissais donc de les retrouver à bord pour deux prestations que je ne voulais manquer sous aucun prétexte…

Malgré l’absence du bassiste Marco, le groupe a assuré un spectacle à la hauteur des attentes de ses fans. Pour leur premier concert à bord, Cristina et Andrea ont gratifié le public venu nombreux de 12 titres balayant l’ensemble de leur répertoire :

  1. I Don’t Believe in Tomorrow (Dark Adrenaline, 2012)
  2. I Won’t Tell You (Shallow Life, 2009)
  3. Kill the Light (Dark Adrenaline, 2012)
  4. Self Deception (Comalies, 2002)
  5. Heaven’s a Lie (Comalies, 2002)
  6. To the Edge (Karma Code, 2006)
  7. Upsidedown (Dark Adrenaline, 2012)
  8. Fragile (Karma Code, 2006)
  9. Swamped (Comalies, 2002)
  10. Survive (Shallow Life, 2009)
  11. Trip the Darkness (Dark Adrenaline, 2012)
  12. Spellbound (Dark Adrenaline, 2012)


Des voix très solides, soutenues par les excellents guitaristes que sont Cristiano Migliore et Marco « Maus » Biazzia et par la rythmique hyper-calibrée de Cristiano « CriZ » Mozzati à la batterie.

Les titres s’enchaînent, la complicité entre les artistes est évidente. Le public se montre réceptif et cette première prestation est un réel succès. Il faut dire que Lacuna Coil tourne pas mal aux USA et qu’il y a donc de nombreux Coilers à bord.

Le deuxième concert propose une setlist modifiée qui reprend les grands incontournables et permet de redécouvrir d’autres morceaux plus rares ou plus anciens :

  • Our Truth (Karma Code, 2006)
  • Upsidedown
  • Self Deception
  • I Won’t Tell You
  • Kill the Light
  • Entwined (Comalies, 2002)
  • To Live Is to Hide (Unleashed Memories, 2001)
  • Senzafine (Unleashed Memories, 2001)
  • Fragile
  • Survive
  • Trip the Darkness
  • My Spirit (Dark Adrenaline, 2012)

Bilan : succès amplement mérité pour le plus « américain » des groupes métal européens. Une double prestation dynamique au pouvoir hautement énergisant. Des artistes simples et accessibles, des personnalités charmantes.

Le prochain album est en cours d’écriture et sera enregistré très prochainement.
Lacuna Coil sera à l’affiche du Metal Female Voice Festival à Wieze en octobre prochain.

Les autres photos de
Lacuna Coil

Photos © 2013 Hugues Timmermans

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!