The Cribs tournent le dos à leurs racines

0 Participations

L’annonce a de quoi surprendre : The Cribs, un des groupes britanniques les plus do it yourself, vient de quitter le label indépendant Wichita pour signer avec une major, Sony RED, qui sortira le prochain album du trio d’ici quelques mois. Il s’agirait, selon le manager, d’un processus visant à donner un nouvel élan à la carrière de ses poulains grâce à une approche différente. Il précise toutefois qu’ils sont fiers de ce qu’ils ont réalisé pendant dix avec le soutien de Wichita, dont ils étaient les fers de lance avec Bloc Party.

Les frères Jarman avaient rejoint le label londonien au moment de la sortie de leur premier album (éponyme) en 2004. Quatre autres avaient suivi, dont les deux derniers (“Ignore The Ignorant” en 2009 et In The Belly Of The Brazen Bull en 2012) ont atteint le top 10 anglais. Un best of, “Payola”, a également été publié l’an dernier.

Une nouvelle étape qui passera par un futur album dont on ne sait pratiquement rien, si ce n’est qu’il devrait sortir au printemps 2015 et qu’il sera produit par Ric Ocasek, l’ex-leader des Cars dans les années 80 et responsable des meilleurs moments de Nada Surf et Weezer notamment.

Celui-ci ne fera pas tache dans la liste des collaborateurs des Cribs qui ont toujours su bien s’entourer. Au fil des ans, Edwyn Collins, Alex Kapranos, Dave Fridmann ou encore Steve Albini ont ainsi contribué à leur évolution musicale. Sans oublier Johnny Marr qui a été le quatrième larron pendant tout un temps. Finalement, ce passage était peut-être devenu irrémédiable.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :