Les Manic Street Preachers se replongent dans leur quatrième album

0 Participations

Il y a vingt ans, les Manic Street Preachers sortaient “Everything Must Go”, l’album qui allait leur ouvrir les portes de la reconnaissance commerciale. Un succès aussi fulgurant qu’inattendu compte tenu des circonstances dans lesquelles il a été conçu. Pour fêter cet anniversaire, le trio entame une tournée qui passera par la Belgique au printemps prochain. Si pour beaucoup, le sommet artistique des Gallois reste le cultissime “The Holy Bible” sorti en 1994, son successeur leur donnera, en pleine période britpop, les armes pour devenir le groupe incontournable qu’il sont devenus aujourd’hui. Quatre top 10 anglais en seront extraits (“A Design For Life”, “Everything Must Go”, “Kevin Carter” et “Australia”) alors que l’album culminera à la seconde position du UK Top 100.


Pourtant, il aurait bien pu ne jamais voir le jour suite à la disparition (toujours inexpliquée) de leur parolier dépressif Richey Edwards un jour de février 1995. Après une période d’incertitude, James Dean Bradfield, Nicky Wire et Sean Moore décideront de continuer l’aventure en trio et utiliseront une partie des textes laissés par leur compagnon d’infortune.

Comme ils l’ont fait avec “The Holy Bible”, ils vont célébrer le vingtième anniversaire d’“Everything Must Go” mais cette fois, ils vont le faire en grande pompe avec une tournée européenne qui passera par l’Ancienne Belgique le 1er mai prochain. Un set en deux parties qui les verra jouer l’intégralité de l’album en question avant de plonger dans le reste de leur (riche) discographie.

Les tickets seront en vente à partir de ce jeudi 28 janvier à 11h via le site de l’AB.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :