BRITISH SEA POWER à l’abordage du Botanique, 15 février 2008

0 Participations


Cinq ans après leur seul et unique passage en Belgique (en première partie d’Interpol durant le Domino Festival 2003), les anglais de British Sea Power étaient de retour à Bruxelles afin de présenter leur tout chaud (et excellent) troisième album, “Do You Like Rock Music?”. C’est dans une Rotonde complète mais pas empaquetée comme on l’a déjà connue que l’événement a eu lieu. Beaucoup d’anglais, bien entendu, mais aussi pas mal de curieux et de fans purs et durs (c’est vrai qu’il faut les connaître, car ce n’est pas le genre de groupe qui passe abondamment sur les ondes par ici…).

Sur scène, des drapeaux aux formes géométriques strictes couvrent les amplis et jonchent le sol. Les musiciens prennent place au son de l’intro du dernier album, “All In It”. Apparemment, ils n’ont pas peur du ridicule. En bon matelots qu’ils sont, ils ont tous de l’eau dans les caves et le bassiste ressemble même à un véritable moussaillon… A ce propos, ils poussent la plaisanterie jusqu’à inclure des cris de mouettes, des bruits de moteurs de bateaux ou de vagues entre les morceaux. Du plus bel effet…

Pour être complet, il faut ajouter que les quatre musiciens sont accompagnés en live d’une violoniste (qu’on aura du mal à entendre) et d’un type qui arrive à jouer du synthé tout en soufflant dans sa trompette (et qu’on entendra un peu trop). C’est vrai que la première partie du set sera assez brouillonne, la balance n’était pas vraiment bien réglée. Et, de ce fait, la voix du chanteur était souvent noyée (!) dans un brouhaha de sons. Ironique, surtout quand on s’aperçoit que le premier titre interprété ce soir s’appelle “Fear Of Drowning”

Les vocaux sont partagés entre le guitariste Yan et le bassiste Hamilton (qui s’échangent leurs instruments en même temps que le micro). Ma préférence va pour le second qui dégage un peu plus d’émotion que le premier (surtout sur le magnifique “Blackout”), mais c’est juste une question de goût. Ils feront la part belle au dernier album, bien sûr, mais, plus bizarrement, aussi à leur premier opus. En effet,
Open Season
, l’album de 2005, n’a été que très peu revisité (ils n’ont même pas chanté leur plus gros hit en terme de position au UK Top 40, “It Ended On An Oily Stage”).

La deuxième partie du concert sera plus intense, avec un son mieux réglé et des musiciens qui prennent conscience en leurs possibilités (malgré un public relativement mou).

Le détonateur aura été “Waving Flags”, l’excellent premier extrait de “Do You Like Rock Music?” que je trouve, au risque de me répéter, très réussi et qui s’apparente à leur album de la maturité. Les extraits chantés ce soir passent d’ailleurs admirablement bien (entre autres “Lights Out For Darker Skies”, “Canvey Island” et surtout leur magnifique futur single “No Lucifer”, qui clôturera le set). Un peu plus tôt, on a aussi eu droit à un “Atom” à la sauce post punk qui se terminera dans un chaos indescriptible avec notre ami trompettiste qui déboule sur scène

armé d’une sirène genre avertisseur de brume et qui en mettra plein les oreilles du public…

Trois titres en rappel achèveront une soirée sympa mais qui ne restera pas dans les anales. “True Adventures” avec enfin la petite violoniste (et son instrument) qui est mise en avant et “Oh Larsen B” couplé à un “Rock In A” allongé à l’infini et ponctué de… larsens! Pendant ce temps, le guitariste Noble est devenu complètement fou (pendant le set principal, il était déjà monté sur la colonne de baffles et avait déjà atterri dans le public au point d’entamer un morceau au milieu des spectateurs). Pendant les rappels, il est monté sur les épaules d’un fan pour une petite balade dans la Rotonde avant de jouer à l’acrobate et d’escalader les murs de la salle pour se retrouver aux balcons (Ricky Wilson des Kaiser Chiefs avait fait quelque chose de similaire en 2005 dans cette même salle).

Spectacle sur scène et en dehors, donc mais quand même un petit goût de trop peu. A revoir donc, avec un ingénieur du son un peu plus aguerri, histoire de profiter pleinement d’une traversée qui est tout sauf tranquille. Espérons simplement qu’ils aient la bonne idée de prévoir une nouvelle escale d’ici 2013…

Les autres photos de
British Sea Power

Photos © 2008 Olivier Bourgi

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :