ArticlesNews

Nouveau concours : Warmduscher & co au Bota

0 Shares

Mais quelle bonne idée que celle du Botanique de confier la curatelle d’un mini festival aux déjantés Londoniens de Warmduscher. Une programmation à leur image qui défilera dans trois salles du complexe de la rue Royale ce vendredi 24 mai dès 18h45.

Warmduscher, c’est ce groupe affilié à Fat White Family (Lias Saoudi et Saul Adamczewski ont fait partie du line-up des débuts, ce dernier ayant été remplacé par le guitariste Adam J Harmer) qui a débauché la scène indie londonienne du milieu des années 2010. Un groupe emmené par Benjamin Romans-Hopcraft (Childhood, Insecure Men…) au carnet d’adresse alléchant. Dan Carey a ainsi produit leur album “Tainted Lunch”, introduit par la voix suave d’Iggy Pop et sur lequel on retrouve également le rappeur américain Kool Keith. “At The Hotspot”, publié en 2022, a quant à lui été mis en boîte par Al Doyle et Joe Goddard de Hot Chip pour un résultat groovant mais toujours aussi crasseux.

Cela dit, l’essentiel se passe sur scène où leurs prestations incendiaires mettent tout le monde d’accord. On se rappelle notamment d’un passage aux Leffingeleuren en mode Covid Safe Ticket qui avait été presque fatale au chapiteau. Ou celui de l’année suivante au Dour Festival qui aurait sans doute stoppé les éoliennes s’ils avaient été programmés sur le coup de minuit par exemple. Tout celui pour dire qu’un ouragan risque de souffler sur l’Orangerie ce vendredi sur le coup de 22h…

Mais avant cela, une demi-douzaine de groupes et artistes se partageront l’espace du Bota. On vous conseille de ne pas louper Mary In The Junkyard (19h30 à la Rotonde), indie power pop girly à la Annabel Lee, découverts au festival End Of The Road l’an dernier. Et dans un style radicalement différent, The New Eves (21h10 au Witloof Bar) qui nous avaient pris par surprise au Left Of The Dial de Rotterdam dans une église. À la croisée des chemins entre Janis Joplin, Black Country, New Road et Pega dans un environnement sensiblement New Age et hors du temps.

Le reste de la programmation nous emmènera du côté de New York (Malice K, slacker rock introspectif), de l’Australie (The Belair Lip Bombs, punk pop à la Courtney Barnett), de la Nouvelle-Orléans (Special Interest, electro-punk revival de The Rapture) et du Canada (Mock Media, post-punk funky). Le point commun entre ces groupes ? Outre leurs noms succulents, ils traduisent l’esprit rebelle et sauvageon de Warmduscher.

Cette soirée de dingue se tiendra au Botanique ce vendredi 24 mai. Nous avons des tickets à vous offrir via notre concours. Il suffit de cliquer ici et de croiser les doigts…

Laisser un commentaire

Music In Belgium