Un concert du groupe Eosine, c’est un moment pour s’élever et planer !

0 Participations

Parfois le hasard fait bien les choses car suite à une demande d’un de mes meilleurs amis (Philippe Brodure en l’occurrence), on se retrouve à prendre la route de Huy pour assister à un concert d’un tout jeune groupe qui manifestement, a déjà séduit pas mal de monde et compte à l’heure actuelle une belle poignée de fans. Mais revenons au début de cette belle aventure lorsque Philippe m’a parlé du groupe Eosine qui allait donner un concert organisé par L’Atelier Rock de Huy dans le cadre du Out For The Summer, une formation liégeoise donc au sein duquel on retrouve la fille de Pascale Tempels une amie d’école secondaire qui en son temps, avait déjà tâté de la musique et de la scène !

Mais avant de passer à mon ressenti du concert, je souhaitais féliciter toute l’équipe de l’Atelier Rock Huy pour son excellente organisation d’autant plus, que la série de concerts organisée se déroulait dans la magnifique cours de l’ancien Couvent des Frères Mineurs ajoutant à cela, un choix des plus judicieux pour la conception de la scène :

Venons-en donc à cette prestation d’une jeune formation dont j’ai bien sûr découvert et écouté avant mon déplacement vers Huy les premiers extraits disponibles sur les plateformes habituelles destinées à promouvoir la musique et là…déjà, j’avoue avoir été directement attiré par un rock aérien et planant tirant à la fois vers l’atmosphérique et le post-rock, justement des courant musicaux que j’apprécie tout particulièrement.

Outre le fait de faire plaisir à mon compagnon de route et de certainement revoir mon amie d’école, je me devais donc de venir découvrir le pendant Live de cette formation, de voir en chair et en os les quatre protagonistes du moment et finalement, d’être présent lors de l’éclosion du papillon musical, sorti de son cocon pour enfin se libérer de toute contrainte et ce, afin de nous offrir son précieux travail de composition et d’écriture ! Avec un résultat qui d’emblée frappe les esprits car si nos musiciens en herbe semblent au premier abord bien jeunes, ils montrent clairement une maturité déconcertante voir une assurance sur scène qui, se concrétise par une mise en place impeccable et un jeu ciselé où, chaque instrument est travaillé avec finesse et précision nous faisant plus penser à des arpèges que de simples accords ! Mais il y a aussi le travail vocal à une ou deux voix (Elena et Julia) qui lui-aussi, montre manifestement un long travail de préparation et de répétitions avec en sus pour la chanteuse principale Elena Lacroix, un timbre de voix déjà assuré et une maîtrise d’un beau niveau.

En fait la musique et le chant forment étonnement un seul élément sonore homogène qui, offre au public l’amalgame entre le rock-atmosphérique et le post-rock pour construire si je puis me permettre un post-atmosphérique où instruments et voix, remplissent l’ensemble de l’espace sonore disponible. Une musique aérienne et puissante où l’on retrouve, tous les archétypes des courants musicaux cités plus haut, comme la saturation des guitares ou encore les programmations aux synthés construisant les ambiances de départ des compositions sans oublier des passages de nostalgie ou de mystère !

Mais ce n’est pas tout car le jeune groupe sait aussi varier sa musique et donc la rendre fouillée et diversifiée en proposant aussi, un pop-rock chaloupé ou même des ballades atmosphériques tout en conservant comme fil rouge une musique à la fois saturée et évaporée. Ajoutons encore de beaux passages néo-classiques au piano et j’en profite pour féliciter l’auteure/compositrice et multi-instrumentiste Elena Lacroix (chant, guitare, piano, programmations) sans oublier bien sûr ces trois acolytes que sont Julia Billen (chant et guitare), Chad Levitt (basse dont une corde a cassé et guitare) et enfin Benjamin Franssens (batterie).

Il est certain que le groupe Eosine a d’ores et déjà une belle carte à jouer car, les quatre membres ont su assimiler la quintessence de plusieurs courants musicaux, pour pouvoir construire une musique qui n’a rien à envier à celle proposée outre-Manche ou ailleurs…j’ose aussi ajouter que la jeune formation est faite pour la scène et ce, pour pouvoir exprimer au mieux l’ensemble de ses capacités !

NB : un premier EP est prévu pour octobre !

PS : Pascale tu peux être fière !

Pour le groupe :

https://www.facebook.com/eosinemusic

Pour l’Atelier Rock Huy :

https://www.facebook.com/AtelierRock.be

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :