BODYGUERRA – Invictus

0 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

“Il était prof de guitare, elle était coach vocal… ils composèrent heureux et firent beaucoup d’albums”.  Pas de panique, ce n’est pas le pitch de la prochaine comédie romantique, mais un bref résumé de la bio de Bodyguerra (NDR : ou plutôt  Guido Stoecker’s Bodyguerra si l’on s’attarde un peu sur les petits caractères de la pochette).

Bodyguerra est un quatuor Hard Rock allemand, fondé il y a une bonne dizaine d’années par le guitariste  Guido Stoecker (diplômé de l’Institut de guitare de Munich, fondateur de sa propre école de musique et prof de guitare depuis 1997). Depuis le second album (“Fire & Soul“, 2021), le guitariste est secondé par Ela Sturm (chanteuse et  coach vocal à la tessiture de quatre octaves). Pour l’enregistrement d'”Invictus“, son troisième album sorti en septembre 2023 chez Fastball Music, Herr Stoecker a recruté une nouvelle section rythmique constituée de Robert Brenner à la basse et Jason Steve Mageney à la batterie.

Au nombre de ses faits d’armes, Bodyguerra se targue d’avoir été choisi par le grand Graham Bonnet (M.S.G., Rainbow, Alcatrazz, etc.) pour la première partie de sa tournée européenne de 2018. Musicalement, le choix de Bonnet semble plutôt justifié, puisqu’avec son Hard Rock mélodique classique et ses solos de guitare virtuose, Guido Stoecker’s Bodyguerra joue (presque) dans la même cour de récré que Michael Schencker (beaucoup) et Ritchie Blackmore (un peu).

Avec “Invictus”, Bodyguerra propose onze titres sympathiques, sur lesquels la guitare est la véritable reine. Bien plus, selon nous, que la diva du micro qui, malgré les quatre octaves affichés, ne parvient pas toujours à satisfaire nos besoins élémentaires en rock pur et dur. Entendons-nous ! La dame chante bien. Très bien même. Mais son chant mélodique manque parfois un peu de la hargne mélodique que Graham Bonnet (pour citer celui que l’on nous a jeté en référence) parvenait à insuffler dans la musique des projets sur lesquels il a chanté. Le meilleur exemple de cet état de chose est sans doute la cover du tube “She Bob” de Cindy Lauper. Malgré l’ajout d’une guitare blues-rock qui, en principe, aurait dû booster son énergie, la cover semble bien plus mollassonne que l’originale. Selon la biographie fournie par Fastball Music, la présence scénique d‘Ela Sturm filerait la chair de poule. Nous attendrons donc de la voir en live avant de nous faire un jugement définitif.

Soyons positifs. Après tout, la combinaison Hard Rock orienté guitares / chant féminin n’est pas si courante que cela et, ne serait-ce que pour cette singularité, nous vous recommandons chaudement l’écoute d'”Invictus“.

L’album :

  1. Blood And Stones” (5’46)
  2. Troublemaker” (4’24)
  3. Twighlight” (4’21)
  4. She Bop” (4’37)
  5. Confident Woman” (4’38)
  6. Devil’s Eye” (4’22)
  7. I Stop Listening To You” (4’25)
  8. Time Goes By” (5’11)
  9. Too Late” (5’01)
  10. C’mon, Tell Me” (4’17)
  11. My Mother Told Me [Acappella]” (2’25)

Le groupe

  • Guido Stoecker – Guitares
  • Ela Sturm – Chant
  • Robert Brenner – Basse
  • Jason-Steve Mageney – Batterie

Site Officiel

Pays: DE

Fastball Music FB23C3375

Sortie: 2023/09/15

Laisser un commentaire

Music In Belgium