BURNING WITCHES – Dance With The Devil

24 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Lors de la présentation du EP “Wings Of Steel” de la formation helvétique Burning Witches, nous vous avions parlé du départ de la chanteuse Seraina qui a préféré se consacrer à son autre projet Dead Venus (dont nous vous reparlerons prochainement) et de l’arrivée de sa remplaçante Laura Guldemond (Shadowrise). Le but de ce premier enregistrement avec Laura était clairement de faire patienter les fans pendant que toute l’équipe concoctait «Dance With The Devil», le troisième opus des sorcières thrasheuses.  Nous venons de recevoir cette nouvelle galette que nous avons savouré telle une Madeleine de Proust.

Découvrons tout d’abord le morceau qui a donné son titre à l’album, «Dance With The Devil»:

 

Mais aussi le séduisant «Sea Of Lies»:

Et enfin l’incisif «Six Feet Underground»:

Ce qui fait la force de ce groupe, c’est leur passion pour la musique et le plaisir certain que ces dames prennent à jouer ensemble dans un registre habituellement dominé par la gent masculine. Pourtant en écoutant l’album, on se rend compte que les sorcières helvétiques n’ont pas grand-chose à envier au sexe dit fort. Elles envoient du bois sur des morceaux manifestement écrits pour la scène.

«Dance With The Devil» est un album de maturité qui confirme déjà tout le bien que l’on pensait du groupe et qui parfait l’intégration de Laura, la nouvelle venue qui a su rapidement trouver sa place au sein de cette petite congrégation métallique. Il faut dire que la belle nous avait déjà amplement convaincu de l’étendue de son talent avec son groupe Shadowrise. Son intégration au sein des Burning Witches est d’une logique parfaite.

Musicalement, l’album a tout pour séduire. Du pétaradant «Lucid Nightmare» au déjà culte «Dance With The Devil» et sa mélodie hyper entraînante, en passant par l’hymne métallique «Wings Of Steel», sans oublier l’ensorcelant «Black Magic» et l’incisif «Sea Of Lies» que d’aucuns n’hésitent pas à qualifier de meilleur morceau de heavy metal de l’année 2020, les sorcières brûlantes nous décrassentles tympans d’une manière ma foi fort sympathique. Avec un univers influencé par Judas Priest ou Dio, ce qui n’est certainement pas fait pour nous déplaire.

Mais le son bénéficie aussi d’une production moderne et efficace qui donne à ce «Dance With The Devil» le cachet d’un album bien ancré dans son époque. Un album bien équilibré qui pète le feu d’un bout à l’autre. Mention spéciale au superbe morceau d’anthologie «Battle Hymn» avec deux invités de marque en la personne de Ross The Boss (Manowar) et Michael Lepond (Symphony X).

Bref, l’album de la confirmation qui prouve que la formation helvétique continue de monter en puissance, ce qui promet d’excellents moments concertiques en perspective!

Le groupe :

  • Jeanine Grob (basse)
  • Lala Frischknecht (batterie)
  • Romana Kalkuhl (guitare)
  • Sonia Nusselder (guitare)
  • Laura Guldemond (chant)

Les titres de l’album :

  1. The Incantation 0:57
  2. Lucid Nightmare 4:50
  3. Dance With The Devil 4:26
  4. Wings Of Steel 4:29
  5. Six Feet Underground 4:31
  6. Black Magic 5:06
  7. Sea Of Lies 4:56
  8. The Sisters Of Fate 3:31
  9. Necronomicon 4:12
  10. The Final Fight 4:35
  11. Threefold Return 3:56
  12. Battle Hymn feat. Ross The Boss & Michael Lepond 6:55

Facebook : https://www.facebook.com/burningwitches666/

Pays: CH
Label: Nuclear Blast
Sortie: 2020/03/06

 

Laisser un commentaire

Music In Belgium