COLOSSUS OF DESTINY – Last Call

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Manifestement le groupe français originaire de Paris Colossus Of Destiny a déjà pas mal bourlingué puisque, la formation a déjà sortis plusieurs productions (EP, album ou singles) depuis 2009 donc, l’on peut s’attendre à un contenu reflétant une certaine expérience de la musique avec ici un opus enregistré en 18 jours avec Francis Caste (Hangman’s Chair, Cowards, Kickback…) et dont la pochette est réalisée par Chris Panatier (Desolated, So This Is Suffering, Dopelord…). Mais bon revenons à nos moutons d’autant plus que, l’album est déjà sorti depuis novembre 2020…il est donc plus que temps de s’y mettre et sans plus attendre, je vous envoie en pleine…un premier extrait qui présente manifestement une musique élaborée entre ambient et post-rock :

Une très belle composition proposant au départ un post-rock à la fois aérien et posé mais en fait, le morceau présente plusieurs phases avec une partie centrale où, les choses deviennent sérieuses lorsque le chant se fait énervé et revanchard sans compter sur les instruments qui se déchaînent afin de combler tout l’espace sonore disponible une seconde partie déchaînée qui, perdure jusqu’au bout offrant un véritable cataclysme sonore où des colorations alternatives et métalliques prennent le dessus ! Une agressivité quelque peu maîtrisée qui perdure sur la seconde composition, offrant un heavy-rock tirant aussi bien vers le métal que vers le punk avec toujours, un chant et des chœurs jouant là-aussi sur plusieurs tableaux :

Sinon venons-en à la plage titulaire (une courte plage, bien trop courte !) qui elle-aussi, démarre sous les hospices de l’alternatif et de l’Underground avec en sus, un relent atmosphérique et mystérieux pouvant nous faire nous envoler :

Courte mais magnifique ! Sur ce et jusqu’au bout le groupe français nous propose un rock-alternatif nous rappelant la grande époque des eighties et donc, de l’Underground britannique mais soyons francs, Colossus Of Destiny a su construire sa propre identité musicale en introduisant de nombreux autres courants comme le post-rock, le punk ou encore l’ambient sans oublier le métal. Allez chers lecteurs, un petit dernier pour la route :

Et si vous n’en avez pas assez, compulsez le lien Bandcamp disponible ci-dessous :

https://colossusofdestiny.bandcamp.com/

NB : espérons que ce n’est pas le dernier appel du groupe…

Line-up:
Noé (guitares et chant)
Etienne (batterie)
Igor (basse)
Julien (guitares)

L’album:
“Behind Exposed Lines”
“A Song From My Gildfriend’s Mixtape” (avec Cubi de Hangman’s Chair)
“Bittersweet And Pathetic”
“Last Call”
“A Wicked Declaration” (avec Julien de Cowards et Félix de Project O)
“Shapes And Figures”
“Yet I Built No Wall”
“Before It Ends”

Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2020/11

https://www.facebook.com/colossusofdestiny

Laisser un commentaire

Music In Belgium