COTOBA – 4pricot

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Nous venant tout droit de Séoul en Corée du Sud, le quintet Cotoba fait office pour moi de découverte et peut-être aussi pour vous puisque, il est rare de chroniquer une formation issue de ces contrées asiatiques c’est donc l’occasion d’ouvrir nos oreilles. D’autant plus que le rock-alternatif/math-rock de nos musiciens coréens semble être plein de fraîcheur et de tonus alors sans hésiter, je vous propose d’entrée de jeu un Trailer et une session studio du groupe, histoire de vous mettre dans le bain :

Alors qu’en pensez-vous chers lecteurs et auditeurs suivant notre site, c’est plutôt sympa à écouter avec ce chant féminin fluide aux caractéristiques asiatiques (d’ailleurs le chant en coréen ne gâche rien que du contraire) ce travail instrumental souvent léger tirant vers le pop et le funk avec en sus, des passages alternatifs ou touchant l’univers du post-rock…et c’est bien joué et bien foutu ! Sur ce revenons au début de cet album avec d’entrée de jeu une composition résolument pop et plein de fraîcheur où, le travail léger aux guitares nous embarque au sein d’un univers où, il est inutile de se prendre la tête mais plutôt d’apprécier la mélodie et ce petit côté funky sympa :

Un rock-alternatif porté par un tempo à la fois entraînant et attrayant additionné d’un chant féminin qui nous apporte quelque chose de différent, le tout devrait donc toucher un plus large public, y compris au sein de notre bonne vieille Europe…j’en suis sûr. En fait ce groupe touche-à-tout par un niveau technique pointu, s’évade vers les terres jazzy et funky sans oublier l’univers d’une chouette ballade prouvant s’il est nécessaire que, ils savent tout jouer y compris un rock nervé et proche du heavy-rock ! Et ce travail ciselé et aigu à la guitare qui me rappelle celui d’un certain Andy Summers (The Police) à moins que, ce soit courant de jouer la six cordes comme cela mais là n’est pas l’important car, l’essentiel est de reconnaître le savoir-faire de ces musiciens coréens sans oublier la chanteuse qui nous emporte lors de moments posés où de subtils percussions l’accompagnent.

En fait les deux guitares touchent par leur jeu respectif un grand nombre de courants musicaux comme d’ailleurs le blues que je n’ai pas cité jusqu’à présent mais, il serait inconcevable de ne pas vous parler du travail à la basse lui-aussi plutôt de qualité. Vu toutes ces constations, j’ai choisi de déjà vous proposer en milieu de chronique, le lien Bandcamp histoire de vous enivrer rapidement de l’univers musical du groupe…pour cet album reprenant des versions 2022 :

https://cotoba.bandcamp.com/

Funk, blues, post-rock et même punk-rock continuent de rythmer les compositions au gré de l’inspiration de nos musiciens avec toujours pour résultat, une musique attrayante qui se laisse facilement écouter comme pour ce nouvel extrait avec toujours ce mélange de tempos et de styles :

Vu mon plaisir personnel et le constat sans appel que la musique de Cotoba est une franche réussite avec ce rock si agréable à écouter, je vous propose encore un extrait ou clip officiel, histoire de brosser dans le détail le contenu musical de cet excellent album ! D’ailleurs j’accorde volontiers la note maximale pour avoir su créer cette belle alchimie pleine de fraîcheur et construite sur autant de styles musicaux différents !

Pays: KR (Corée du Sud)
Autoproduction/Mirrorball Music (vidéos)
Sortie: 2022/09/16

https://www.facebook.com/bandcotoba

Laisser un commentaire

Music In Belgium