LOCATE YOUR LIPS – For Kenny (2 CDs)

43 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Finalement terminé le 5 avril de cette année, le dernier album du groupe des eighties Locate Your Lips sort enfin de terre et ce, en partie en hommage à la disparition de son batteur Kenny Baldwin décédé suite à un cancer en 2015. D’ailleurs le coffret qui reprend d’une part un concert datant du 24 mai 1985 au Café Voltaire (Milwaukee) et d’autre part, à ce fameux dernier album studio enregistré originellement en novembre 1984, porte tout logiquement le nom de “For Kenny”.

Durant le milieu des années 80 à Milwaukee sévit un trio composé d’Andy Cavaluzzi (basse et chant), Jim Eannelli (guitare, chœurs et ex-Shivvers) et forcément de Kenny Baldwin (batterie et percussions), le groupe Locate Your Lips fût manifestement un phénomène proposant un punk-rock additionné d’une sophistication propre au monde du jazz mais aussi au rock-progressif. Aidé à l’époque de Steve McKay au saxophone, le trio renait aujourd’hui de ses cendres grâce au travail de réactualisation de Jim ayant choisi de retravailler de vieilles bandes reprenant les compos en studio ainsi que le captage du fameux concert de 85. C’est un peu comme un testament musical qui nous est donné d’entendre avec cette fois-ci, la volonté de mettre d’abord en avant le concert qui apporte déjà près de 14 morceaux qui nous plongent directement dans l’univers de la scène parallèle rock’n’roll voir même de l’esprit de ces bons vieux concerts des sixities ou des seventies, avec un son brut voir garage qui diffuse un rock énergique et direct…brut de coffrage avec ce son vintage si sympa à réécouter. Fondamentalement rock et punk à la fois, on perçoit aussi bien l’ombre des Clash que celle des Del Fuegos voir même des célèbres Stooges ! En fait les références seraient bien trop nombreuses à énumérer vu que le style du groupe colle à celui de la plupart des groupes de rock-garage ou de punk-rock de plusieurs décennies allant des années 70 à la fin des années 80. En tout cas en terme de concert pur jus désolé de le dire on ne fait pas mieux car ici, c’est du pur bonheur pour tous les nostalgiques ou tous les puristes, tellement l’esprit garage voir pirate est parfaitement retranscrit ! Ecoutez plutôt les extraits qui suivent, Kenny doit sûrement écouter cela d’en haut avec un grand bonheur…j’en suis sûr. Respect !

On passe ensuite à l’analyse de l’opus studio avec 10 compositions + 3 compositions supplémentaires (captage « live » au Boardwalk Club de Milwaukee), autant dire au total 27 morceaux pour un coffret bourré jusqu’à la gueule mais sur ce, revenons à nos moutons et à ces derniers compositions de l’histoire du band où l’on garde l’esprit punk et rock cher au trio originaire du Wisconsin. Autant nostalgique qu’authentique cette musique proposée qui fût construite en 1984, respire bel et bien les eighties mais aussi les décennies précédentes, vu la pureté et la spontanéité mais aussi une certaine recherche allant vers quelque chose de plus progressif ou moderne qui me rappelle The Police ! On pense aussi à une évolution vers quelque chose de plus mélodique, de plus pop et même jazzy comme ici :

N’oublions pas le magnifique travail à la batterie et aux percussions du regretté Kenny mais aussi le travail à la guitare de Jim qui me rappelle un certain Andy Summers, sans oublier l’appui de la basse d’Andy qui apporte parfois un petit souffle de funk ou de soul sans oublier le dernier comparse Steve qui renforce çà et là le côté jazzy des morceaux. Ci-dessous un autre exemple de ce que le trio était capable de faire en terme de recherche et de prospection, pour faire évoluer son punk-rock vers quelque chose de plus fouillé :

Au final l’album studio montre clairement que le trio a su colorer sa musique grâce à un savant mélange de genres musicaux apportant à leur rock pur jus, des pincées de pop-musique, de funk-rock ou de jazz. Remercions Jim Eannelli pour cette riche idée de sortir des tiroirs un tel précieux, qui est sans conteste un sublime hommage à son ami de route Kenny Baldwin, en faisant connaître au Monde un super trio ne manquant point d’imagination et qui à son époque a dû donner de clapant concerts dans de chouettes clubs américains.

Remis dans son contexte et son époque…en tenant compte du côté historique aussi bien au niveau de l’album en public que des dernières compositions écrites et composées par le groupe, ce coffret mérite la note maximale car il offre à chaque puriste et nostalgique une œuvre incontournable. Personnellement cela me semble la moindre des choses pour Kenny qui nous regarde de tout là-haut…et qu’il sache que sa musique continue encore aujourd’hui à émerveiller les connaisseurs.

Salut l’artiste…“Thank you, Kenny. Love you, always”

Pays: US
Happy Growl Records/Daystorm Music HG001
Sortie: 2019/04/05 (originaux datant de 1984 et 1985)

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!