NAZCA SPACE FOX – Pi

6 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Juste une petite introduction pour vous dire que ce groupe originaire de Francfort a déjà sorti un premier album éponyme en 2017 puis, qu’il a écumé les salles de concerts en compagnie de formations telles que Powder for Pigeons, The Sonic Dawn ou encore Thundermother (on pourrait citer aussi Giöbia ou Electric Moon) et enfin, qu’il vient maintenant nous offrir un album qui je pense restera dans les mémoires ! Car le trio a su en quelques sessions concocter un superbe album mélangeant de nombreux courants musicaux comme le space-rock, le rock-atmosphérique ou encore le rock-psychédélique sans oublier des soupçons de grunge et de stoner-rock, offrant au final un magnifique recueil constitué majoritairement de longs morceaux (8 à 10 minutes, les plus court couvrant au moins 6 minutes).

On commence notre beau voyage en compagnie d’une belle guitare psychédélique ici accompagné d’une section rythmique bien dosée, me rappelant évidemment à la fois Jimi Hendrix et Frank Zappa ! Une guitare qui part rapidement dans les cieux, me produisant littéralement une transmutation vers une autre dimension, celle d’un psychédélisme profond comme à la belle époque de Woodstock et forcément, dans l’univers de ces deux célèbres guitaristes ! “Space Drift” à l’écoute ici nous transporte à la fois dans une dimension spatiale et psychédélique, sentant bon le vintage tout en lorgnant vers le grunge et le stoner, deux styles plus proches de nous qui sont finalement la continuité des courants émergeant fin des sixties et dans les seventies (à écouter jusqu’au bout !) :

Un morceau qui démarre plutôt calmement puis qui va crescendo, s’ouvrir sur plus de force et de violence rock pour finalement, exploser en déluge psychédélique (là on est tout proche du grand Jimi) avec aussi, un interlude juste au milieu où basse et claviers déposent alors un beau passage atmosphérique voir spatial ! Une autre composition est directement disponible à l’audition dans cette chronique avec “Space Farm Blues” qui comme son nom l’indique, lance un blues-rock gras lorgnant vers le stoner puis de manière subversive, l’âme de Jimi et sa distorsion légendaire reviennent au-devant de la musique, construisant en définitive une longue plage axée sur deux tempos différents. Une alternance me semble-t-il efficace qui, ravira les amateurs de ce type de construction sonore avec encore une fois, un passage central qui calme les choses avant une nouvelle explosion où le space-rock et le rock-psychédélique reprennent leurs droits !

Le reste du disque garde cette magnifique ambiance générale à la fois mystérieuse et destructrice (pour les tympans) où, de grands courants musicaux incontournables sont ici travaillés avec une redoutable efficacité permettant de voyager des seventies aux années 90. Le groupe Nazca Space Fox réalise au final un pont temporel entre les deux époques grâce à un savoir-faire hors du commun, offrant à tous ceux qui ont apprécié le grand Jimi et le grand Frank, un retour à la source de jouvence de ce foutu psychédélisme avec ici en plus, le gras du stoner et du grunge mais aussi l’aérien du space-rock…un véritable tour de force ! Pour moi perso, c’est un indispensable point barre !

Et écoutez SVP le Bandcamp de cet album !

https://nazcaspacefox1.bandcamp.com/album/pi

L’album :
“Windhund”
“Space Drift”
“Space Fatm Blues”
“Hummingbird”
“Showdown”
“Grinder”

Pays : DE
Tonzonen Records/Creative Eclipse PR/Bertus
Sortie : 2019/09/27

https://www.facebook.com/nazcaspacefox/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!