RÂGARÂJA – Égosphère

22 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

La fiancée potentielle du curé de votre paroisse vous le confirmera : on ne modernise pas une institution archaïque sans s’attirer certaines foudres. En taxant sa musique de Métal Moderne / Néo Métal, Râgarâja s’est immédiatement attiré celles des quelques métallurgistes rigoristes qui composent la rédaction de cette feuille de choux digitale. Ceci explique sans doute pourquoi, “Égosphère”, le premier album de la formation parisienne, est resté plusieurs semaines au bas de la pile de CDs à chroniquer avant que l’un d’entre nous se décide à l’insérer dans le lecteur CD.

Comme nous l’avions craint, Râgarâja ne sera pas encore celui qui nous fera renoncer à nos convictions ancestrales et nous convaincra de bannir de notre vocabulaire scolastique notre sempiternel “Le Metal, c’était quand même mieux avant”. Cependant, force est de constater que, si nous devions franchir le pas et nous laisser aller à admettre que les petits ‘néo‘ et ‘modern‘ sont aussi les enfants du tout puissant Tony Iommi, ce serais sans doute grâce à un groupe de la trempe de celui-ci. Car s’il délaisse volontairement certains des crédos les plus immuables de notre religion (NDR : tels que par exemple “Pour chaque titre un solo de guitare tu fourniras” ou encore “Au phrasé rap tu renoncera” Râgarâja a au moins le mérite d’essayer de se démarquer du commun des néo-moderno-métallurgistes en proposant, par exemple, des textes intéressants écrits en Français, ou encore des mélodies qui ne sont pas (toujours) copiées-collées de celles dont l’industrie Metal américaine nous abreuve chaque jour depuis une bonne vingtaine d’années.

Indispensable si vous êtes jeunes et énervés. A tester pour les autres.

L’album (50’56)
  1. “Intro” (1’45)
  2. “Premier Souffle” (4’07)
  3. “Vagabond” (5’07)
  4. “Chrysalide” (4’02)
  5. “Martyr” (4’52)
  6. “Pornocratie” (4’19)
  7. “Égosphère” (7’01)
  8. “Fractale” (5’01)
  9. “Naufrage” (4’37)
  10. “Sarcophage” (4’52)
  11. “Singe Suprême” (5’09)

Le groupe :

  • Euryale : Chant
  • Chris Ferrero : Guitares
  • Stanislas d’Arnoux De Fleury : Guitares
  • Léo Gardaroulis : Batterie
  • Fabien Chevalier : Basse

La toile : Facebook.

Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2019/11/01

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!