APNESETH, Erlend (Trio) – Ara

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

A peine trentenaire, Erlend Apneseth, l’un des joueurs de violon Hardanger (une variante norvégienne du violon, avec en plus des 4 cordes traditionnelles, 4 ou 5 cordes sous-jacentes pour la résonance) les plus renommés de Norvège, est déjà un musicien exceptionnel.

Il est ici accompagné de Stephan Meidell (guitare acoustique) et de Oyvind Hegg-Lunde aux percussions. Il y a dans cet album des échos de musique ancienne et baroque, de folk nordique, de blues du désert, qui évoque aussi un univers cinématographique proche du western.

Sur l’étonnant “Utferd”, le morceau d’ouverture, le son commence comme une chose informe, comme un orchestre qui s’accorde, avant que les musiciens ne retrouvent leur niveau. Une série de glissandos répétitifs mène à un rythme presque trip-hop.

Sur “Bolgebryter”, ce sont des accords de guitare qui évoque les compositions de l’argentin Gustavo Santaolalla, des sons mystérieux comme le klaxon d’un camion qui passe que l’on entend. Sur “Saga”, le son d’un musicien anonyme jouant de la scie musicale se fait entendre et sur “Lysne”, c’est le poète Erlend O. Nodtvedt qui récite ses propres vers.

De cette matière brute faite de sons et de notes, l’album prend forme petit à petit, comme un moulage ou une sculpture. En prélude à un voyage en Norvège, quoi de mieux que de prêter une oreille attentive à cet album, sorti quelques mois après “Nattsongar” que nous avions chroniqué…
Nattsongar en septembre dernier.

Pays: NO
Hubro HUBROCD2584
Sortie: 2017/10/27

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!