RING OF FIRE – Gravity

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Depuis plus d’une vingtaine d’années, le combo américain Ring Of Fire a imprimé sa marque dans le style power metal et progressif néo-classique. Mais par petites doses, le groupe de Mark Boals se contentant jusqu’à présent de cinq albums. Le plus gros de la discographie du groupe remonte au début du 21e siècle avec les albums ʺThe Oracleʺ (2001), ʺDreamtowerʺ (2002) et ʺLapse Of Realityʺ (2004). Puis Mark Boals se consacre à des participations multiples dans une myriade de groupes, et finit par reconstituer Ring Of Fire en 2014 avec l’album ʺBattle of Leningradʺ, avec le retour de l’excellent claviériste original Vitalij Kuprij et la présence non moins riche du légendaire guitariste Tony MacAlpine.

Cet album, comme les trois premiers d’ailleurs, trouvait refuge chez le label italien Frontiers, qui offre à nouveau la possibilité à Mark Boals de revenir avec ce cinquième opus ʺGravityʺ. Vitalij Kuprij est toujours dans le coup et c’est d’ailleurs indispensable puisque c’est lui qui compose en grande partie les nouveaux titres avec une inspiration de haut vol, dispensant aussi des parties de claviers tout à fait savoureuses. Pour ce qui est du reste de l’équipe, Frontiers met à disposition quelques-uns de ses fidèles spadassins, avec la présence à la guitare d’Aldo Lonobile, la basse tenue par Stefano Scola et la batterie entrer les mains d’Alfonso Mocerino.

Les mélomanes amoureux de Ring Of Fire qui avaient failli tout abandonner à l’écoute de l’album ʺBattle of Leningradʺ vont peut-être faire un peu la moue devant cette nouvelle livraison qui n’atteint peut-être pas les sommets de l’album de 2014 mais qui reste néanmoins d’une qualité tout à fait appréciable. Quand on a un peu de compassion pour le power metal mélodique et les grandes envolées de guitare et de claviers, on ne peut que prêter une oreille attendrie à ces formidables compositions, chantées d’une voix d’airain par un Mark Boals qui vient de fêter ses 64 ans, ce n’est pas rien.

Ici, comme c’est Vitalij Kuprij qui a tout torché dans le détail, Aldo Lonobile n’a qu’à cisailler sa guitare pour en sortir des riffs cossus. Même si l’homme exécute sans trop sourciller, ses parties de guitares restent massives et pleines de maîtrise. Même si tout le monde a enregistré ses parties musicales aux quatre coins du globe, le tout reste parfaitement cohérent. Les claviers se taillent la part du lion dans le mixage, avec en plus les morceaux écrits en propre par Vitalij Kuprij qui se détachent du lot et s’affirment pleinement dans un registre néo-classique, très riches harmoniquement parlant, taillées dans le prog.

À titre d’exemple, ʺThe beginningʺ se base sur un piano classique jouant un rôle central et un travail de modulation exquis. ʺAnother nightʺ se pose comme une ballade en mid tempo tout à fait magnifique, ʺStorm of the pawnsʺ équilibre magnifiquement la mélodie et la richesse harmonique, retrouvant les belles ambiances d’un disque comme ʺDreamtowerʺ. Le métal néoclassique pur jus de ʺRun for your lifeʺ nous chatouille agréablement les oreilles, tandis que ʺSidewaysʺ nous termine dans l’émotion grandiose. D’autres chansons sont laissées à la composition d’Aldo Lonobile et la différence se remarque assez franchement, les morceaux de l’Italien donnant plus foncièrement dans le hard rock tout en restant de bonne tenue (ʺSky blueʺ).

Cet album se place donc à un niveau d’exigence parfaitement maîtrisé, laissant suinter pleinement le grand professionnalisme et la sensibilité exacerbée des musiciens. Très recommandé.

Le groupe :

Mark Boals (chant)
Vitalij Kuprij (claviers et piano)
Aldo Lonobile (guitare)
Stefano Scola (basse)
Alfonso Mocerino (batterie)

L’album :

ʺThe Beginningʺ
ʺStorm of the Pawnsʺ
ʺMelanchoniaʺ
ʺGravityʺ
ʺKing of Foolsʺ
ʺSky Blueʺ
ʺ21St Century Fate Unknownʺ
ʺAnother Nightʺ
ʺRun For Your Lifeʺ
ʺSidewaysʺ

https://www.facebook.com/markboalsofficial
https://www.facebook.com/RingOfFireMetal

Pays: US
Frontiers Music
Sortie: 2022/11/11

Laisser un commentaire

Music In Belgium