SANCHO, Oly – Ames éternelles

0 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Sur la pochette du dernier album d’Oly Sancho, on reconnaît au loin le sommet du clocher de la Tour de Garnison, le plus haut monument de la ville de Metz. Ce détail rappelle les racines lorraines d’Oly Sancho, qui nous revient ici avec de nouvelles chansons à l’occasion de son sixième album. Ce musicien français a toujours des choses à dire et en aura sans doute d’autres à dire pour un bon bout de temps puisqu’il tire essentiellement son inspiration de l’état du monde, des sentiments humains, des rencontres et des doutes intérieurs. Autrement dit, une source inépuisables d’idées, de paroles et de chansons qu’Oly Sancho sait si bien trousser.

Depuis plus de dix ans, ce Mosellan, petits-fils d’Espagnols et d’Italiens, mène une carrière de chanteur ou plutôt, comme il le dit lui-même, de faiseur de chansons. On lui doit les albums ʺSanchoʺ (2009), ʺLe cœur en grèveʺ (2011), ʺBonheur et circonstancesʺ (2014), ʺEncouragement à la vieʺ (2017) et ʺOn n’a pas perdu de vue l’essentielʺ (2019). A raison d’un album environ tous les trois ans, il était logique d’attendre la suite en 2021.

La voici avec ʺAmes éternellesʺ, qui voit Oly Sancho rester en même temps fidèle à lui-même mais aussi en quête d’évolution musicale. La certitude, ce sont ces nouvelles chansons qui conservent la vision d’Oly Sancho, qui pose à nouveau sur le monde un regard désabusé (ʺEst-ce que le monde sera toujours là ?ʺ), raconte des histoires de rupture ou d’amours fracassées (ʺBallade de l’homme apaiséʺ, ʺMaudite Maudʺ, ʺElkeʺ) ou évoque simplement la vie (ʺLa route n’est pas si longueʺ, ʺHymne à ma sourceʺ, ʺQuelque partʺ). La recherche, c’est un Oly Sancho qui a choisi de réaliser son album entièrement seul, sans assistance d’autres musiciens, ce qui change des albums précédents. Seul avec sa guitare, son piano, son harmonica, sa basse, ses percussions et sa voix, Oly Sancho s’affiche plus vrai que jamais, authentique et taquinant parfois d’autres styles que le folk (le blues rock de ʺMaudite Maudʺ, par exemple.

Mais pour l’essentiel, il reste fidèle à son genre de prédilection, un folk hérité de Bob Dylan, avec la puissance évocatrice de textes qui rendent aussi hommage à Léo Ferré ou Jacques Brel. C’est toujours un plaisir de se laisser gagner par la philosophie, la sensibilité, le phrasé et le style d’Oly Sancho, qui réalise avec ce disque une juste continuation de ce qui est à la fois une carrière et une vision. Avec lui, la chanson française est toujours debout, même si elle semble voir disparu de nos jours.

L’artiste :

Oly Sancho (tout)

L’album :

ʺCe que le monde sera toujours là ?ʺ
ʺBallade de l’homme apaiséʺ
ʺLa route n’est pas si longueʺ
ʺHymne à ma sourceʺ
ʺMikaelaʺ
ʺNeiges éternellesʺ
ʺClémence ou les paroles du diableʺ
ʺCelui qui t’accompagne dans la nuitʺ
ʺAppartement sans musiqueʺ
ʺElkeʺ
ʺMaudite Maudʺ
ʺQuelque partʺ

http://www.olysancho.com/
https://www.facebook.com/oly.sancho/

Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2021/06/09

Laisser un commentaire

Music In Belgium