SEMISTEREO – Zabriskii

36 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 1 Moyenne: 4]

Je vous avais déjà parlé en 2017 de cette excellent formation néerlandaise, qui nous avait d’ailleurs offert un très bon album ”Trans Earth Injection” (le 3ème dans la discographie), un groupe capable de jongler avec les courants musicaux et ce toujours dans un soucis d’offrir quelque chose de percutant. Voguant entre post-rock, rock-alternatif et même rock-atmosphérique, Semistereo revient nous voir avec manifestement un album plus accessible aux fans d’alternatif et de progressif mais écoutons d’abord le contenu musical de l’opus, avant de tirer des conclusions trop hâtives ! Alors autant dire que l’on garde le cap des précédentes compositions avec un démarrage mystérieux et atmosphérique, qui vire vers un rock-alternatif bien rythmé pour accélérer finalement le pas vers un heavy-rock pêchu et tonitruant plutôt sympa à suivre. Lorsque le chant arrive ce dernier apaise quelque peu le côté bourru de la musique, offrant à l’auditeur une première composition attrayante qui offre aussi un passage façon eighties semblable à The Mission ou les Sisters Of Mercy. Voilà une entrée en matière des plus efficaces qui démontre que le groupe hollandais reste sur la bonne voie, celle de la construction d’un rock fouillé et percutant. Et ça le reste sur le morceau suivant puisque les guitares et la section rythmique pousse fort, le chant et les chœurs temporisant à nouveau l’énergie dégagée, pour à nouveau travailler sur deux tempos et donc produire effectivement un rock-alternatif, qui garde toujours quelques effluves de post-rock ou de heavy-rock.

Atmosphère lourde et guitare post-rock ensemence cette seconde composition ”Leap Into Flames”, qui finalement tire vers le côté “post” du rock, sans oublier de garder une énergie débordante et donc une efficacité grâce aux passages plus heavy et plus proches du côté “métal” de la chose. Bien sûr les ambiances pesantes voir mystérieuses sont toujours là pour lancer un morceau, idem pour des passages plus légers et donc plus mélodiques voir plus pop, qui temporisent l’agressivité de l’ensemble proposé qui pour moi reste dans un univers alternatif et puissant avec ici beaucoup de recherches dans le choix des sons qui permet au groupe d’offrir un rock multiple-facettes comme sur l’opus précédent :

Sur ce je vous propose d’écouter ”A Tale of Ravenous Longing” disponible aussi sur les ondes de YouTube offrant toujours ce ton parfois lourd parfois clairement “post” ou alternatif, qui diffuse toujours une musique décidée mais qui offre ici un côté pop-alternatif permettant à tout un chacun de souffler entre les moments heavy et pêchus. Tirant presque vers la ballade alternative ce morceau sert ici d’interlude à travers un album résolument tonitruant et tourné vers l’énergie :

Jusqu’à présent Semistereo confirme tout le bien-fondé que j’avais mis dans le précédent opus, car le groupe persiste et signe dans sa volonté d’offrir un rock-alternatif moderne et attrayant, qui fait mouche…en tout cas chez moi ! Au sein de quasi chaque composition, les musiciens y ont glissé un ou plusieurs passages plus atmosphériques comme ce fabuleux passage au sein de ”Tide”, qui temporise la puissance générale d’une musique franchement tournée vers un heavy-rock-alternatif bougrement efficace.

Sentant ça et là des relents de la scène alternative des eighties (la scène “Batcave”), l’auditeur prendra je pense un vrai plaisir à accrocher au rock tonique et puissant de nos amis hollandais qui confirment grâce à ce nouvel opus, leur capacité à produire une musique des plus redoutables toujours construite sur un savant mélange de rock-alternatif, de post-rock, de heavy-rock et de rock-atmosphérique. Un album effectivement accessible à tous ceux qui aiment les genres musicaux cités juste avant, un album abouti et percutant qu’il vous faudra écouter voir même acquérir !

Line-up :
Paul Glandorf (chant et chœurs)
Martijn Weijburg (guitares, claviers, chœurs)
FrankWeijers (guitares)
Max Mastrangelli (basse et grand piano)
Marcel Van de Graaf (batterie et percussions)

L’album :
”Last Part of the Trail”
”Leap Into Flames”
”Crooked Teeth Necklace”
”A Tale of Ravenous Longing”
”Tide”
”Wreckage”
”Lethargic”
”South of Sobriety Street”

Pays: NL
FREIA MUSIC THOR35
Sortie: 2019/04/04

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!