SUNBOMB – Evil and divine

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Cela faisait deux ans que le petit monde du métal frétillait d’impatience après que des rumeurs d’association entre des musiciens de L.A. Guns et de Stryper avaient circulé. L’info venait en fait d’un tweet de Tracii Guns, historique guitariste des L.A. Guns, qui disait préparer ʺl’album qu’il aurait voulu avoir enregistré à 17 ansʺ. L’année suivante, l’individu réitérait ses propos en cours d’interview en affirmant que l’album de son projet Sunbomb était trois fois plus puissant que le dernier disque en date des L.A. Guns. Cela a suffi à faire saliver bon nombre d’amateurs de gros son et il faut reconnaître que le résultat final enfin arrivé sur les tourne-disques, les lecteurs de cassette, les lecteurs CD ou les smartphones est à la hauteur des espérances.

En effet, c’est bien Tracii Guns qui a mis en route ce projet Sunbomb (sous la bénédiction et le contrôle du label Frontiers) en invitant derrière le micro le légendaire Michael Sweet, hurleur baptisé et premier communiant en chef des métallurgistes chrétiens de Stryper. Ce choix est judicieux quand on se souvient que les derniers albums de la longue carrière de Stryper avait repris du poil de la bête et se voulaient bien plus carnassiers que par le passé. Le bon Tracii Guns, un temps éloigné du groupe qu’l avait créé, avait aussi profité de son retour dans L.A. Guns en 2016 pour se regonfler le moral et l’inspiration.

Ce sont donc deux protagonistes pleinement confiants dans leur potentiel qui abordent ici cet album, dont on espère qu’il ne sera pas le seul. Car en matière de métal fier de l’être, ʺEvil and divineʺ se pose un peu là. On termine la question du personnel en précisant que ce sont aussi des anciens membres de L.A. Guns qui assurent la section rythmique, avec Adam Hamilton à la batterie et – seulement pour un morceau – Johnny Martin à la basse, le reste étant joué par un certain Mitch Davis, inconnu des services de renseignements.

Tous ces garçons se sont laissés aller à nous confire un heavy metal de grande tradition mâtiné de doom metal, comme une rencontre entre Judas Priest, Black Sabbath, Dio, Pretty Maids ou Savatage. On reconnaît la patte des anciens qui ont connu le vrai métal des années 80 et ont assimilé parfaitement l’esprit classique et les méthodes de terrorisme sonore que seuls les grands noms de l’époque ont maîtrisé. Ainsi, ʺEvil and divineʺ est une magnifique succession de onze morceaux tonnants et rugueux, hantés par l’ombre du doom et tenu par la voix excellente de Michael Sweet qui, du haut de ses 58 ans, est en pleine jouvence. Même chose pour Tracii Guns, qui tronçonne de splendides solos, notamment sur des titres jouissifs comme ʺTake me awayʺ,ʺNo tomorrowsʺ, ʺEvil and divineʺ, ʺStronger than beforeʺ ou ʺStory of the blindʺ. L’album sonne très sabbathien et très doom, avec la puissance d’un Trouble ou d’un Candlemass pour ce qui est du chant. On savait que Michael Sweet était porté sur les bondieuseries mais quand il s’agit d’aller mettre des baffes en direct au Grand Cornu, il sait faire. Il y a bien une petite ballade ʺBeen said and doneʺ qui atténue un peu la pression en cours d’album mais dans l’ensemble, ce disque est une merveille de métal velu et intrépide, travaillé à l’ancienne.

Black Sabbath peut couler une retraite bien méritée. Il a semé assez de graines pour engendrer de dignes représentants de sa légende. Sunbomb est l’un d’eux et on espère que Michael Sweet et Tracii Guns persisteront dans ce filon colossal.

Le groupe :

Tracii Guns (guitare)
Michael Sweet (chant)
Adam Hamilton (batterie)
Mitch Davis (basse)
Johnny Martin (basse, sur ʺThey Fought” )

L’album :

ʺLifeʺ (04:06)
ʺTake Me Awayʺ (05:29)
ʺBetter Endʺ (05:04)
ʺNo Tomorrowsʺ (04:49)
ʺBorn to Winʺ (02:56)
ʺEvil and Divineʺ (04:12)
ʺBeen Said and Done (04:44)
ʺStronger Than Before» (03:43)
ʺStory of the Blindʺ (04:07)
ʺWorld Gone Wrongʺ (04:11)
ʺThey Foughtʺ (04:58)

https://www.facebook.com/SunbombMetal/

Pays: US
Frontiers Music
Sortie: 2021/05/14

Laisser un commentaire

Music In Belgium