Wild Ladybugs dévoile son premier EP

0 Participations

Les Français de Wild Ladybugs sortent leur premier EP à compte d’auteur, dans un registre blues rock du meilleur acabit. Il faut dire que les musiciens de ce groupe nouvellement formé ont déjà une certaine expérience. Le guitariste Lionel Riss sévit dans l’excellent Alexx & The Mooonshiners et la chanteuse Gaëlle Buswell mène une carrière solo. Pour ce projet ʺElectric galleryʺ, la chanteuse et le guitariste ont mis dans le coup une poignée d’instrumentistes professionnels au savoir-faire impeccable : Michel Iozza (basse), Rodolphe Perroquin (batterie) et Romain Petite (piano). La voix féline et rocailleuse de Gaëlle Buswell ainsi que la guitare sinueuse et habile de Lionel Riss font ici merveille.

Les Wild Ladybugs se livrent essentiellement à des reprises : ʺSteamy windowsʺ de Tony Joe White, ʺKeep your hands to yourselfʺ des Georgia Satellites, ʺIf this is loveʺ de Jonny Lang et ʺShape I’m inʺ des Arc Angels. Un seul original, ʺDon’t need nobodyʺ, est attribué à Gaëlle Buswell. Le tout est solide, énergique, de facture classique et parfaitement agréable à écouter. Ah, s’ils avaient pu faire un peu plus long! Mais qui sait, peut-être aurons-nous droit un jour à un album long format avec davantage de chansons originales.

Liste des titres du EP :

  1. Steamy windows
  2. Keep your hands to yourself
  3. If this is loveer
  4. I don’t need nobody
  5. Shape I’m in

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :