Anvil à Courtrai – histoire d’amour avec le public belge

0 Participations

Anvil est un groupe qui symbolise par excellence la détermination, la volonté d’aboutir, l’esprit combatif envers et contre tout. Ce groupe, considéré comme le plus malchanceux de l’histoire du rock, a essuyé tous les revers imaginables au cours de son histoire. Après plus de 30 ans de carrière, c’est un vrai plaisir que de les voir toujours là, en pleine forme, loin des multiples déboires du passé. Ils revenaient en Belgique, dans une petite salle, et il n’y a pas que les fans qui étaient ravis. La première partie était assurée par la formation allemande Scene X Dream, qui avait déjà tourné avec le trio canadien en 1993. Rien de spécial côté style, du metal classique années ’80, on aime ou pas, mais ils ont fait une bonne prestation.

Le début du set d’Anvil se fit en apothéose (déjà!), avec Lips qui descend au milieu du public pour entamer les premiers riffs de guitare. Tout sourire, extrêmement attachant et sympathique, il met le public dans sa poche en moins de deux.

Pour démarrer, “666”, “School Love”, et “Badass Rock’n Roll”, single de leur dernier album “Hope In Hell”. Lips est généreux avec le public belge, qu’il remercie à de nombreuses reprises pour son soutien sans faille au fil des ans. “C’est peut-être le meilleur concert de toute la tournée” lance-t-il, et “Merci d’avoir rendu mes rêves possibles”.

Il évoque aussi des anecdotes vécues avec Dio et Ozzy, n’est pas avare d’humour… Bref la soirée est vraiment bon enfant, comme jouer dans son salon pour des amis nous dira-t-il plus tard. Après “This Is Thirteen”, Il utilisera un vibromasseur pour le solo de “Mothra”, comme à son habitude depuis tant d’années.

Place alors à “Thumb Hand” et “Swing Thing”, avec un magistral solo de batterie de la part de Robb Reiner. Il ne peut y avoir de concert d’Anvil sans terminer par le classique et cultissime “Metal On Metal”. le trio quitte alors la scène pour nous revenir avec “Forged In Fire” et “Running”.

Grand moment, super ambiance, des musiciens qui se sentent très proches de leur public, voici un exemple à suivre pour beaucoup. Merci Lips & Co !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :