Sirius Plan fête la sortie de son album à l’AB

0 Participations


La date du 22 mars 2016 restera à jamais gravé dans la mémoire des Belges comme un jour marqué par l’horreur de la folie des hommes. Pourtant, cette date était très prometteuse puisque ce soir-là, Sirius Plan devait normalement présenter son album dans la petite salle de l’AB. L’actualité en a décidé autrement et c’est finalement le lundi 25 avril que les Bruxellois pourront (re)découvrir le trio féminin franco-belge composé de Claire Joseph, Skye et Gaelle Mievis. La salle club de l’AB est bien remplie et un grand drap blanc est déroulé sur le devant de la scène. À 20h20, des images apparaissent. En guise d’apéritif, le groupe propose un petit documentaire filmé lors des sessions d’enregistrement de l’album «Dog River Sessions» dans l’Amérique profonde, au cœur du Bayou. On peut voir le groupe se produire dans un bar américain, dans une ambiance très décontractée. Avec quelques très jolis moments immortalisés sur la pellicule…


Enfin arrive le moment tant attendu du concert. La soirée démarre Sur scène, les Sirius Plan entament la soirée avec «Du Rose Dans Les Veines», le premier single du nouvel opus. Comme à chaque fois, le public est immédiatement enrobé d’un tissu de voix très douces et harmonieuses, dans des rythmes à la fois sauvages et raffinés. Le tout avec un cœur gros comme ça ! Sous des lumières magnifiques, le trio enchaine avec son déjà classique «In The City» au groove unique.

«Big River» est une reprise de Johnny Cash que Claire, Gaëlle et Skye s’approprient tellement bien que l’on dirait que ce sont elles qui ont composé le morceau. Retour ensuite au répertoire du groupe avec «Moi L’Animal», «Old Man», «Là» et le déjà classique «Sur les Rails» qui donne toujours l’occasion d’un clin d’œil sur la différence de prononciation du mot ‘wagon’ en France et en Belgique.


Plusieurs fois durant le concert, les artistes s’adressent au public avec des mots simples et justes qui vont droit au cœur, pour parler de toutes ces choses à la fois futiles et pourtant tellement importantes que sont nos sentiments et notre ressenti des choses et notamment de l’horrible actualité qui a frappé les capitales belge et française. Des propos sincères et réconfortants qui évitent habilement de sombrer dans le larmoyant. Et puis, reste encore et toujours la musique, ces harmonies de voix qui créent un univers si beau que l’on voudrait ne jamais plus en sortir…

Si les Sirius Plan aiment la langue de Molière, elles n’hésitent cependant jamais à écrire aussi en anglais, avec des morceaux comme «Wish I Could» ou des reprises comme l’énormissime «Come Together» des Beatles que le trio reprend dans une version qui restera comme l’un des meilleurs covers de ce titre inoubliable.


Le concert se poursuit avec trois autres compositions du trio «L’Autre Et Son Regard», «Beauté» et «Plus Que Parfait» qui sont autant d’illustrations parfaites du sens de l’écriture et de l’harmonie de ces artistes pas comme les autres. C’est vrai et revigorant comme un bon bol d’air pur. On en redemande et le public en redemande aussi, ce qui nous permettra de voir revenir le trio sur scène pour des rappels très attendus.

L’actualité récente a aussi été marquée par le décès de Prince et le trio lui rend hommage à sa manière avec une très belle reprise de «When Doves Cry», extrait de la bande originale du film Purple Rain sorti en 1984. Du Prince revu et corrigé à la mode Sirius Plan. Un véritable régal !


Mais les rappels ne sont pas encore terminés puisque le trio va encore proposer au public bruxellois son tiitre «Being Is Beautiful» et une version a capella de la célèbre «Complainte de la Butte». Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, la musique des Sirius Plan se caractérise par un groove exceptionnel, véritable fil conducteur de la musique du groupe. Tout est joué en direct, pas de samplers et d’effets sophistiqués. Le son est dépourvu d’artifices et parfaitement en place: les guitares et la batterie coexistent en toute harmonie, sans jamais se faire de l’ombre. Et que dire de ces voix envoûtantes qui se combinent et s’enchevêtrent si parfaitement…

Comme si leur musique n’y suffisait pas à elle seule, l’intimité du concert, la simplicité des artistes, leur humilité et la chaleur de leurs propos rendent ce trio particulièrement attachant. En prime, Claire Gaëlle et Skye viennent après le concert à la rencontre du public au stand de merch. Bref, une superbe rencontre et une musique à consommer sans modération!

Sirius Plan sera aux Francofolies de Spa le 19 juillet prochain à 19h.

Les autres photos de

Sirius Plan

Photos © 2016 Hugues Timmermans

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :