Nouvel EP pour ALL FOR NOTHING

0 Participations

Challenger intéressant de la scène hardcore punk néerlandaise, All For Nothing est un groupe formé en 2002 et qui affiche un premier album à son actif avec “Can’t kill what’s inside”, sorti en 2007 sur le label allemand Swell Creek Records. Le EP cinq titres que le combo sort ces temps-ci vient aussi compléter un premier EP sorti en 2004. Je n’ai pas eu l’occasion d’écouter les œuvres précédentes de All For Nothing mais je peux vous dire que ce nouveau EP “Solitary” bastonne dans les règles, celles gravées dans la tôle par les grands ancêtres hardcore, du genre Sick Of It All, Pro-Pain ou Spudmonsters.

En cinq titres, All For Nothing et sa chanteuse à la voix particulièrement hargneuse parviennent à convaincre, à enthousiasmer et à convertir. Le seul drame est que, comme c’est un EP de hardcore, les cinq titres sont écoutés en à peine dix minutes, juste le temps d’un solo de guitare de Kirk Hammett sur le dernier album de Metallica. Dix minutes, c’est court, surtout quand on veut écouter plus de cet excellent groupe, passé maître dans le riff ultra-violent et la cavalcade de rythmes barbus et musclés. Pour les situer, on aura recours à la notion de hardcore old-school moderne, autrement dit un retour aux bonnes vieilles recettes des années 80 et 90, à l’époque où la haine n’était pas feinte et où les ruelles des banlieues n’étaient pas fréquentées par les bobos. Le son et le style de All For Nothing me rappelle la marque de fabrique des Spudmonsters, un groupe américain aujourd’hui disparu, peut-être inconnu de la plupart mais pour moi un des plus grands groupes de hardcore de tous les temps. Je les ai vus en concert en 1997 et je ne m’en suis jamais remis.

Donc, si vous aimez le boucan lâché dans la masse comme un taureau en rut dans un salon de thé viennois, All For Nothing est le truc à découvrir.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :