Delain + Illumishade à De Pul (Uden) : incontestablement deux pierres angulaires du rock/métal-symphonique !

0 Shares

Il y avait longtemps que je n’étais plus retourné à De Pul (Uden en Hollande) mais, lorsque j’ai vu cette excellente affiche avec d’une part le groupe suisse Illumishade que j’avais découvert lors de la sortie du premier album et d’autre part, avec le groupe hollandais Delain qui a déjà pas mal d’heures à son compteur dans l’univers du métal-symphonique ! Ajoutons à cela que les deux formations sont portées par deux excellentes chanteuses autant dire que, je n’avais aucune excuse pour ne pas y aller sans oublier que, c’était la toute première date de la tournée 2024.

Concernant la formation Illumishade c’est par le biais d’un mail que j’avais pu chroniquer le premier album “Eclyptic : Wake of Shadows” sorti en 2020, un groupe qui m’avait immédiatement plu par son style rock/métal progressif/symphonique et surtout, par la voix de sa chanteuse Fabienne Erni (fondatrice du projet). Un opus qui a l’époque avait fait un petit détour par notre Dynatop et je l’avoue c’était bien mérité donc comme je l’ai déjà précisé plus haut, je voulais vraiment voir le groupe sur scène d’autant plus que, il va sortir un second album en février de cette année que, j’attends avec beaucoup d’impatience…en attendant j’ai pu me procurer le premier opus dédicacé pour l’occasion par la jolie Fabienne !

Mais venons-en à cette première prestation avec un groupe helvétique en pleine forme et ayant manifestement bien préparé son set, offrant au public un rock/métal à la fois progressif et surtout symphonique par le biais des nombreuses lignes de claviers, des programmations et surtout par la puissance vocale de Fabienne, cette dernière apportant un élément essentiel à la construction de chansons souvent fluides et mélodiques malgré les touches métalliques. Un style très agréable à écouter et renforcer sur scène par une excellente mise en place au sein duquel, l’on perçoit un très beau travail de Marc à la batterie comme d’ailleurs de Jonas à la guitare sans oublier, le travail abattu par Mirjam pour concevoir les atmosphères de chaque composition ! Ajoutons quelques beaux passages plus posés où par exemple, Fabienne s’installe au piano/synthé pour nous offrir un beau moment suspendu mais n’oublions pas non plus, lorsque l’énergie et la puissance reprennent le dessus, pour renforcer le côté métallique de la musique. Si incontestablement le chant de Fabienne est d’un tout grand niveau et sa prestance sur scène efficace sans oublier encore sa chevelure qu’elle fait bouger en circulaire, l’ensemble du groupe nous a ce soir offert un très beau set mettant en valeur sa belle musique…à l’image de l’extrait ci-dessous du futur opus à venir en février !

Line-up :
Fabienne Erni (chant, piano)
Jonas Wolf (guitare)
Mirjam Skal (synthés, programmations)
Marc Friedrich (batterie et percussions)

Concernant le groupe hollandais Delain et si mon collègue Hugues Timmermans était là, il vous en parlerait mieux que moi étant fan depuis longtemps et étant plus spécialiste que moi en métal-symphonique mais bon, je vais faire au mieux pour vous le présenter et vous décrire l’excellent concert donné hier en Hollande terre natale de la formation ! Formé en 2002 par Martijn Westerholt l’ancien claviériste de Within Temptation, le groupe aura connu pas mal de changements de personnel avec par exemple un passage de la chanteuse Charlotte Wessels mais aussi, a déjà pas mal d’albums à son actif avec le petit dernier “Dark Waters” paru en 2023. C’est actuellement la chanteuse d’origine roumaine Diana Leah qui prend en charge le chant et ce, de bien belle manière offrant une voix à la fois puissante et fluide qui, est sur scène un élément important dans la construction d’un métal-symphonique je dirais à deux facettes…je m’explique…à la fois des passages hautement métalliques où basse et surtout guitare crachent littéralement puissance et rage et, des moments plus atmosphériques et plus mélodiques où les synthés dominent. Concernant cette dernière remarque le travail aux claviers du membre fondateur Martijn est lui-aussi essentiel aux compositions du groupe, apportant en toute logique un autre élément essentiel à la conception du métal du groupe, avec ce côté plus accessible et plus mélodique ayant je pense fait mouche chez un bon nombre de fans. En fait si le chant et les lignes de claviers permettent de concevoir des chansons attrayantes dont les paroles et refrains sont repris par le public lors des concerts, une section rythmique appuyée (Sander et Ludovico) et une guitare fortement heavy tirant même sur le thrash, offrent alors une facette plus dure et plus tranchante du groupe.

Sur scène Delain est une véritable machine de guerre enchaînant un grand nombre de chansons, quasi toutes reprises en cœur par le public faut dire aussi que, l’on est en terre connue vu les origines du groupe mais soyons clairs, cela n’enlève en rien à l’excellente prestation donnée hier soir à Uden première escale de la tournée 2024. En concert Delain délivre d’entrée de jeu un métal à la fois puissant et mélodique qui, a cette particularité de pouvoir alterner des passages rugueux de thrash-métal à d’autres passages plus prog et plus symphoniques offrant finalement, un métal à double-facettes des plus efficaces côté style mais aussi côté chant puisque le guitariste et le bassiste apportent leurs voix pour des passages vocaux gutturaux…un concept pour lequel, Diana ou encore Ronald n’hésitent pas à attiser le public pour chanter avec eux. Une véritable communion entre les fans nombreux et la formation hollandaise qui fait plaisir à voir d’autant plus que, la chanteuse et les musiciens y ont mis du cœur et surtout beaucoup de travail de répétitions, pour atteindre une mise en place irréprochable. Cerise sur le gâteau avec l’arrivée sur scène et pour plusieurs compositions du chanteur Paolo Ribaldini offrant au public de très beaux passages à deux voix mais également, de magnifiques passages solistes pour nos deux protagonistes du chant mais aussi cet échange d’instrument entre Ludovico et Ronald. Voilà une prestation de haut-vol que je ne regrette pas d’avoir vue, offerte par un groupe au sommet de son art !

Line-up :
Diana Leah (chant)
Martijn Westerholt (claviers)
Sander Zoer (batterie et percussions)
Ludovico Cioffi (basse)
Ronald Landa (guitare)
Guest Paolo Ribaldini (chant)

NB : les deux groupes sont soutenus par Napalm Records, un gage de qualité incontestablement !

https://www.facebook.com/illumishade

https://www.facebook.com/delainmusic

https://www.facebook.com/depuluden

Laisser un commentaire

Music In Belgium